Elections

Violences post-électorales au Kenya : 8 cadavres déposés à la morgue de Nairobi

| Par AFP
Mis à jour le 12 août 2017 à 17h14
Un policier kényan patrouille à Kisumi, au lendemain de la réélection du président Uhuru Kenyatta le 11 août 2017.

Un policier kényan patrouille à Kisumi, au lendemain de la réélection du président Uhuru Kenyatta le 11 août 2017. © Stringer/AP/SIPA

Huit cadavres, dont sept tués par balle, ont été amenés à la morgue de Nairobi depuis vendredi soir en provenance des bidonvilles de la capitale en proie à des violences depuis l’annonce de la réélection du président Uhuru Kenyatta, a-t-on appris de source policière.

« Les corps en provenance (des bidonvilles) de Mathare, Kibera et Kawangware sont au nombre de 8 depuis la nuit dernière et ont tous été transportés à la morgue de la ville », a indiqué à l’AFP, sous couvert de l’anonymat, un haut responsable policier. Le corps d’une enfant tuée samedi matin à Mathare devait être encore transporté à la morgue, a-t-il précisé.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3096_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte