Politique

Pour Nadine Morano, une femme voilée sur une plage, « c’est une atteinte à notre culture »

L'ancienne ministre, Nadine Morano. © AFP

Il y a l'art de la polémique. Et Nadine Morano le connaît bien. L'ex-ministre UMP s'est indignée lundi sur les réseaux sociaux d'avoir croisé une femme voilée sur une plage, y voyant "une atteinte à notre culture". "Culture" que l'on doit respecter, explique-t-elle. "Sinon, on va ailleurs!"

La France peut souffler. Nadine Morano est bien là pour la défendre. Lundi, l’ex-ministre UMP, fervent soutien du retour de Nicolas Sarkozy au premier plan de la politique française, s’est indignée, lundi 18 août, après avoir croisé une femme voilée sur une plage.

>> Lire aussi : "Richard Trinquier, un maire en guerre contre les femmes voilées"

L’eurodéputée a ainsi publié sur sa page Facebook une photographie qu’elle dit avoir prise elle-même d’une femme portant le hijab "sur une plage de France, il y a quelques jours". "Il n’y a rien qui porte atteinte à l’ordre public puisque la femme avait le visage découvert conformément à la loi, mais c’est une atteinte à notre culture qui heurte", a-t-elle estimé, commentant le cliché dans un billet d’humeur, qu’on devine mauvaise.


Photo publiée par Nadine Morano sur son compte Facebook

À côté de la photographie, Nadine Morano a collé celle parue en une du Figaro Magazine, où figure Brigitte Bardot en maillot de bain. "Cette image d’une France fière de sa liberté des femmes m’a tout un coup frappée par le contraste avec celle de la femme voilée", explique-t-elle. Et d’ajouter : "Lorsqu’on choisit de venir en France, État de droit, laïc [sic], on se doit de respecter notre culture et la liberté des femmes. Sinon, on va ailleurs !!". La version Morano-féministe de la célèbre maxime sarkoziste "La France, tu l’aimes ou tu la quittes."

Stigmatisation

Le billet de l’euro-députée n’a pas manqué de faire réagir. "Est-ce que le fait de porter un voile sur la plage, c’est ne pas respecter les lois de la République ?" a déclaré le président de l’Observatoire national contre l’islamophobie au conseil français du culte musulman (CFCM), Abdallah Zekri, à l’AFP.

>> Lire aussi : ""Maghrébin", "Sioniste", "Africain"… ces mots-clés confisqués par les racistes sur Internet"

Celui-ci rappelle d’ailleurs que seul le voile intégral (niqab ou burqa) est proscrit en France dans l’espace public (rues, plages, etc.). "C’est toujours la même qui se distingue à l’UMP… Il vaudrait mieux qu’elle se préoccupe de ce qui se passe dans son parti plutôt que de stigmatiser les femmes qui portent le voile", a ajouté Abdallah Zekri, qui avait quitté l’UMP "après avoir senti monter des discours racistes et de haine".

"Douce soumise"

Nadine Morano, décidément très en verve en cette période de rentrée politique, écrit encore avoir été heurtée par le fait que l’homme accompagnant la femme voilée portait un "maillot de bain exhibant un corps bien fait, pendant que la dame s’asseyait tout habillée, bien sagement, sur le sable". Et d’ajouter que, depuis l’eau où il se baignait, "il adressait à sa douce soumise, seule, entourée de corps en tenue de plage, des signes de la main". La soumise appréciera.

Nadine Morano estime encore, dans le même billet, que "nous devons aider et dénoncer les abus de la domination masculine et être intraitable lorsqu’elle se vit en France !" Et de conclure: "Je demande aux musulmans qui ont choisi de vivre en France et de s’y intégrer, de défendre avec moi, une simple réalité : La France n’est pas un État religieux." alors qu’on célèbre les 70 ans du débarquement en Provence, c’est une nouvelle bataille qui pourrait se jouer sur les plages de France. Gar(d)e à vous !

_________________

Par Mathieu OLIVIER

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte