Sport

CAN 2015 : Etekiama s’explique, le Rwanda va faire appel

Agiti Taddy Etekiama alias Dady Birori. © AFP

Agiti Taddy Etekiama, alias Dady Birori, l’attaquant rwandais d’origine congolaise (RDC), a été suspendu par la CAF, qui a également exclu le Rwanda des qualifications pour la CAN 2015 au profit du Congo. "Jeune Afrique" s’est entretenu avec le joueur de l’AS Vita Club, mais également avec Nzamwita Vincent Degaule, le président de la Fédération rwandaise (FERWAFA), qui va faire appel.

À l’autre bout du fil, Etekiama est plutôt calme, même si sa suspension, décidée par la CAF le 11 août dernier, l’affecte particulièrement. "Je ne sais pas combien de temps cela va durer. Pour moi, cette suspension n’est pas justifiée. Je n’ai pas triché. Pour l’instant, j’ai donc juste le droit de m’entraîner avec mon club, mais je m’inquiète quand même pour la suite de ma carrière", explique celui qui sera privé du choc face au TP Mazembe dimanche, lors de la dernière journée de la phase de poules de la Ligue des champions.

Pour lui, l’erreur est administrative. "Je suis né à Kinshasa. J’ai quitté Kinshasa à l’âge de 6 ans, pour suivre mon père dans l’Est de la RDC. Puis, à cause de la guerre civile, j’ai fui au Rwanda. J’y ai obtenu un passeport et je joue pour le Rwanda depuis 2009. J’ai également un passeport congolais. Je pense que si une erreur a été faite, c’est au niveau administratif au Rwanda." Une hypothèse soutenue par Florent Ibenge, l’entraîneur de l’AS Vita Club (et des Léopards de RDC).

>> Lire aussi RDC – Congo : Birori ou Etekiama ? Un footballeur rwandais soupçonné de double identité

"Une seule identité : Etekiama"

"Pour nous, il n’a qu’une seule identité, c’est Etekiama, explique-t-il. D’ailleurs, à chaque fois que nous recevons une convocation officielle de la fédération rwandaise, c’était à ce nom. S’il joue là-bas avec une autre identité, c’est l’affaire des rwandais." Mais cela pourrait également être celle des égyptiens du Zamalek, adversaires de l’AS Vita Club en Ligue des Champions, et qui pourraient saisir la CAF pour obtenir la disqualification de l’équipe congolaise, même si Ibenge rappelle que son attaquant "n’a joué ni le match aller, ni le match retour."

Du côté de Kigali, Nzamwita Vincent Degaule, le président de la Fédération rwandaise de football, n’entend pas en rester là. "Nous faisons appel de cette décision de la CAF de nous disqualifier. Cela sera fait au plus tard ce mercredi. Nous n’avons pas triché, et nous allons apporter les éléments pour le prouver. De plus, la réserve aurait dû être faite avant le match aller le 20 juillet (remporté 2-0 par le Congo. Lors du match retour, le Rwanda s’était imposé 2-0 et 4-3 aux t.a.b) et contresignée par les deux capitaines. Or, cela n’a pas été fait", explique le dirigeant rwandais, qui espère la réintégration des Amavubis aux qualifications pour la CAN 2015.

____

Alexis Billebault

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte