Culture

Diaporama : « Djerbahood », le street art s’invite en Tunisie

L'art de rue de Mosko pour le projet "Djerbahood".

L'art de rue de Mosko pour le projet "Djerbahood". © Galerie Itinerrance - Aline Deschamps

Cet été, des graffeurs du monde entier ont investi les ruelles d’Erriadh, une petite bourgade de l’île de Djerba, pour réaliser une expérience inédite de street art en Tunisie. Armés de leurs bombes et de leurs pinceaux, ils ont métamorphosé le calme village en un musée à ciel ouvert. Portfolio.

Djerba, l’île aux sables d’or, s’est métamorphosée. Depuis début juillet, 150 artistes graffeurs ont pris part à "Djerbahood", un projet d’art urbain au cœur de la Tunisie imaginé par Mehdi Ben Cheikh, fondateur de la galerie Itinerrance à Paris.

Des murs délabrés aux allées des marchés, ces professionnels du "street art" ont peint et "bombé" le village traditionnel d’Erriadh, attisant la curiosité des habitants et des touristes de passage.

Cette expérience audacieuse compte déjà 90 œuvres achevées aux quatre coins du village. Jeune Afrique vous propose de sillonner, en images, les rues d’Erriadh et d’y découvrir les fresques qui ornent ses murs, réalisées par des artistes de rue de 30 nationalités.
 

____

Emeline Wuilbercq

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte