Société

L’Iran va « accélérer l’armement » des Palestiniens

L’Iran a annoncé lundi son intention d’ »accélérer l’armement » des Palestiniens en représailles à l’envoi d’un drone d’espionnage israélien abattu au-dessus de l’Iran alors qu’il s’approchait du site d’enrichissement d’uranium de Natanz (centre), selon un haut responsable des Gardiens de la révolution.

Par
Mis à jour le 25 août 2014 à 15:12

"Un drone d’espionnage du régime sioniste a été abattu par un missile" alors qu’il "tentait de s’approcher de la zone nucléaire de Natanz", affirmait dimanche le communiqué des Gardiens de la révolution, publié sur leur site officiel Sephanews.com. "Cette action montre de nouveau l’aventurisme du régime sioniste (…), les Gardiens de la révolution et les autres forces armées se réservent le droit de répondre à cette action", ajoutait le texte.

Alors que l’Iran poursuit les négociations avec le groupe des 5+1 (États-Unis, France, Royaume-Uni, Russie, Chine et Allemagne) concernant le dossier nucléaire, Israël rejette tout accord permettant à Téhéran de conserver un programme d’enrichissement d’uranium et a menacé à plusieurs reprises d’attaquer les installations nucléaires iraniennes.

L’Iran accélère l’armement de la Cisjordanie

"Nous allons accélérer l’armement de la Cisjordanie et nous nous réservons le droit de donner toute réponse" à l’envoi de ce drone, a déclaré le général Amir-Ali Hajizadeh, le commandant des forces aérospatiales des Gardiens. "Si de telles actions se répètent, nous donnerons une réponse fracassante", a-t-il ajouté.

L’Iran, qui ne reconnaît pas l’existence d’Israël, a affirmé ces dernières semaines avoir fourni aux combattants palestiniens du Hamas et du Jihad islamique de la technologie nécessaire pour la fabrication de missiles utilisés pour frapper les villes israéliennes depuis Gaza.

(Avec AFP)