Politique

Tunisie : Ennahdha lorgne les portefeuilles sociétaux

Ennahdha ambitionne d’influencer la société tunisienne en profondeur. Son premier objectif pour y parvenir : s’emparer des portefeuilles dits « sociétaux ».

Par
Mis à jour le 29 août 2014 à 14:53

Rached Ghannouchi, président fondateur d’Ennahdha. © Salah Habibi/AFP

Les islamistes tunisiens n’ont jamais caché leur objectif : obtenir une majorité confortable aux législatives du 26 octobre pour pouvoir peser au sein du Parlement. Selon des sources proches de son bureau exécutif, Ennahdha, qui participera au gouvernement désigné par la nouvelle Assemblée élue, ne briguera pas de ministères de souveraineté mais des portefeuilles pouvant contribuer à asseoir des changements sociétaux : Éducation, Culture, Santé, Sport et Affaires religieuses.

>> Lire aussi Ali Laarayedh : consensuel, vraiment ?