Politique

Zimbabwe : Robert Mugabe de nouveau à Singapour pour une visite médicale

| Par AFP et Jeune Afrique avec AFP
Mis à jour le 10 juillet 2017 à 14h12
Robert Mugabe, alors âgé de 92 ans, s’adressant aux vétérans le 3 août 2016 (image d’illustration).

Robert Mugabe, alors âgé de 92 ans, s'adressant aux vétérans le 3 août 2016 (image d'illustration). © Tsvangirayi Mukwazhi/AP/SIPA

Le président zimbabwéen Robert Mugabe s’est rendu à Singapour pour « un contrôle médical de routine ».

« Le président Mugabe a quitté le pays vendredi pour aller à Singapour pour un contrôle médical de routine », a rapporté le Sunday Mail, un journal zimbabwéen, qui a précisé que l’homme fort du pays devrait rentrer en milieu de semaine.

Robert Mugabe se déplace désormais avec difficulté et a fréquemment tendance à s’assoupir au cours de réunions. Le plus vieux dirigeant en exercice dans le monde, qui a célébré avec faste ses 93 bougies, se rend régulièrement à Singapour pour des examens de santé. Sa dernière visite à Singapour remonte au mois de mai, également pour un « contrôle de routine ».

Des rumeurs récurrentes

La santé du président zimbabwéen fait l’objet de rumeurs récurrentes au Zimbabwe. Deux journalistes avaient même été arrêtés quelques heures en mars pour avoir décrit la « mauvaise forme » du Président alors qu’il était en visite médicale. En 2016, le gouvernement avait été obligé de démentir sa mort au cours de ses vacances annuelles passées en Asie.

Malgré ces rumeurs, Robert Mugabe, au pouvoir depuis 1980, ne pense pas du tout à la retraite. Candidat à sa propre succession pour les élections de 2018, il s’est toujours gardé de désigner un successeur et assure qu’il compte régner jusqu’à ses 100 ans.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3104_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer