Société

Ebola : la Côte d’Ivoire annonce l’ouverture de couloirs humanitaires avec la Guinée et le Liberia

La Côte d’Ivoire, épargnée par l’épidémie d’Ebola, a annoncé lundi soir l’ouverture de couloirs humanitaires avec la Guinée et le Liberia. Ses frontières avec ces deux pays fortement touchés par l’épidémie demeurent néanmoins fermées.

Par
Mis à jour le 2 septembre 2014 à 14:03

Un homme dans une combinaison le protégeant du virus Ebola, à l’hôpital de Biankouma en Côte d’I © AFP

"Le Conseil national de sécurité décide du maintien de la fermeture (de ses) frontières" avec le Liberia et la Guinée ainsi que "l’ouverture de couloirs humanitaires, économiques et sanitaires en direction" de ces pays "dans le respect des décisions de l’Organisation mondiale de la santé" (OMS), a indiqué un communiqué lu à la télévision publique.

>> Lire aussi : "CAN 2015 : Ouattara ne veut pas de match Côte d’Ivoire-Sierra Leone à Abidjan"

Le 22 août, Abidjan avait décidé de la fermeture officielle de ses frontières terrestres avec le Liberia et la Guinée "face à l’apparition de nouveaux foyers et la réactivation d’anciens foyers" de la fièvre hémorragique. Selon le gouvernement, il s’agit d’une mesure préventive destinée à "protéger l’ensemble des populations, y compris étrangères, vivant sur le territoire ivoirien".

Malgré l’ouverture de couloirs humanitaires, les frontières demeurent fermées. Néanmoins, cette décision semble attester d’une prise en compte des recommandations de l’OMS, qui avait appelé à l’ouverture des frontières pour ne pas fragiliser les pays touchés par l’épidémie sur les plans économique et sanitaire. 

(Avec AFP)