Politique

Côte d’Ivoire : Wattao éloigné en douceur au Maroc

Les proches de Wattao ne sont pas épargnés.

Les proches de Wattao ne sont pas épargnés. © Nabil ZORKOT pour Jeune Afrique

L’ex-comzone Issiaka Ouattara a quitté la Côte d’Ivoire le 28 août. Direction l’Académie militaire de Meknès, au Maroc.

Écarter l’encombrant lieutenant-colonel Issiaka Ouattara tout en le ménageant : c’est la solution choisie par les autorités ivoiriennes. Figure emblématique de l’ex-rébellion, Wattao, comme il est surnommé, a donc été envoyé pour dix mois en stage de formation à l’Académie militaire de Meknès, au Maroc, où il suivra des cours d’état-major.

Il a quitté la Côte d’Ivoire le 28 août. Ce n’est pas le premier revers qu’il subit ces derniers temps. En juillet, il a notamment été déchu de ses fonctions de commandant en second du Centre de coordination des opérations décisionnelles (CCDO). Et ses proches ne sont pas épargnés.

Daouda Koné, alias Konda, l’ex-chef militaire de Duékoué (Ouest) qui avait été affecté au commandement du CCDO pour les quartiers sud d’Abidjan, a ainsi été muté à Odienné, dans le Nord-Ouest.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte