Défense

La Libye accuse le Soudan « d’armer des groupes terroristes »

| Par Jeune Afrique
Une colonne de fumée s’élève au-dessus de la route de l’aéroport de Tripoli, en juillet 2014.

Une colonne de fumée s'élève au-dessus de la route de l'aéroport de Tripoli, en juillet 2014. © Mahmud Turkia/AFP

Le Soudan est accusé par les autorités libyennes d’avoir livré des armes à des milices islamistes sur la base aéroportuaire de Maitiga, à Tripoli.

Le Soudan soutient-il des milices islamistes libyennes ? C’est en tout cas ce qu’ont affirmé dimanche 7 septembre les autorités de Tripoli dans un communiqué. « Le gouvernement accuse le Soudan d’ingérence dans les affaires de l’État libyen et d’armer des groupes terroristes. Il a demandé à Khartoum de rappeler son attaché militaire en Libye, désormais considéré persona non grata », affirme le texte. 

>> Lire aussi : « Non à une intervention armée étrangère en Libye »

Le gouvernement libyen dénonce l’entrée d’un avion soudanais dans son espace aérien, sans l’autorisation préalable de l’Office libyen de l’aviation civile. Tripoli a ajouté avoir découvert que l’avion était chargé de munitions, après que l’appareil se soit posé à l’aéroport de Koufra (Sud) pour s’approvisionner en carburant.

Selon le communiqué, qui ne précise pas la date de l’incident et ne donne aucun détail sur le sort de l’appareil soudanais, l’avion était en route pour l’aéroport de Maitiga à Tripoli, tenu par des miliciens, majoritairement islamistes, qui contrôlent la capitale libyenne depuis le 22 août, au prix de violents combats.

>> Lire aussi : L’ONU étudie des sanctions contre les miliciens libyens

« Le Soudan n’a aucun intérêt à intervenir dans les affaires internes de la Libye », a réagi le ministère des Affaires étrangères de Khartoum, cité par l’agence officielle SUNA.

Selon lui, l’avion « était en mission de ravitaillement auprès de la force soudano-libyenne qui contrôle leur frontière commune et ne se rendait pas à Miitiga. Le Soudan n’a en outre pas reçu de demande officielle de retrait de son attaché militaire. »

(Avec AFP)
 

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3097 ok 600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte