Politique

Législatives tunisiennes : et si Mohamed Abbou créait la surprise ?

Mohamed Abbou.

Mohamed Abbou. © AFP

Transfuge du Congrès pour la République (CPR), parti qu’il cofonda en 2001 avec l’actuel président Moncef Marzouki, Mohamed Abbou pourrait créer la surprise lors des législatives du 26 octobre en Tunisie.

Selon un sondage confidentiel réalisé par le Centre d’études maghrébines à Tunis (Cemat), centre de recherches qui collabore avec l’American Institute, le Courant démocratique, une formation qu’il a créée en juin 2012, recueille 8 % des intentions de vote pour les législatives d’octobre, derrière Nida Tounes (32 %) et Ennahdha (26 %), mais loin devant des formations depuis longtemps présentes dans le paysage politique. Les personnes interrogées apprécient apparemment qu’il n’ait jamais dévié de ses engagements.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte