Vie des partis

Côte d’Ivoire : Amara Essy, le recours du PDCI pour la présidentielle ?

| Par Jeune Afrique
Amara Essy.

Amara Essy. © DR

Plusieurs dirigeants du PDCI cherchent un candidat de consensus dans leurs rangs pour éviter une candidature unique avec le RDR à la présidentielle de 2015. Leur choix s’est porté sur Amara Essy.

À un an de la présidentielle, le projet d’une candidature unique du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix, qui regroupe le Rassemblement des républicains (RDR, au pouvoir) et le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), est loin de faire l’unanimité dans les rangs de cette dernière formation.

Plusieurs de ses dirigeants (parmi lesquels des proches d’Henri Konan Bédié) se sont mis en quête d’un candidat consensuel et courtisent assidûment Amara Essy, 69 ans.

Ils souhaitent que l’ancien ministre d’État propose un projet "alternatif" et soumette sa candidature à la prochaine convention du parti, qui devrait se tenir avant la fin de l’année. L’intéressé ne s’est pas encore exprimé, mais ses proches font savoir qu’il n’a "pas l’intention de se dérober".

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3101_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer