Politique

Côte d’Ivoire : Bédié annonce son ralliement à Ouattara pour la présidentielle de 2015

Henri K. Bédié (à d.) avec Alassane Ouattara, en novembre 2012, à Abidjan. © Sia Kambou (AFP)

Le leader du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), Henri Konan Bédié, a annoncé ce mercredi lors d’un meeting tenu dans son fief à Daoukro le ralliement de sa formation à la candidature d’Alassane Ouattara pour l’élection présidentielle de 2015.

C’est au dernier jour de la visite d’Alassane Dramane Ouattara (ADO) dans la région de l’Iffou, fief de son "aîné" Henri Konan Bédié, que ce dernier s’est exprimé sur la présidentielle de 2015. "Devant la nation rassemblée, sans détour, (…) je donne des orientations fermes pour soutenir ta candidature [celle d’ADO, NDLR] à l’élection prochaine. Je demande à toutes les structures du PDCI et des partis composant le Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix [RHDP, la coalition au pouvoir, NDLR] de se mettre en mouvement pour faire aboutir ce projet", a-t-il annoncé.

Par cette déclaration, mercredi 17 septembre à Daoukro, Henri Konan Bédié (80 ans) clôt un suspense qui aura tenu les Ivoiriens en haleine pendant plusieurs mois. En octobre dernier lors de sa réélection à la tête l’ancien parti unique, il s’était ouvertement prononcé en faveur d’une candidature du PDCI en 2015. Depuis l’élection d’Alassane Ouattara en 2010, de nombreux doutes planaient en effet sur la solidité du RHDP en vue de la présidentielle suivante.

>> Lire aussi Côte d’Ivoire : Amara Essy, le recours du PDCI pour la présidentielle ? 

Un timing millimétré

Devant la foule immense rassemblée à Daoukro, sa ville natale, l’ancien président déposé par un coup d’État en décembre 1999 a réclamé une union sacrée autour du candidat du Rassemblement des républicains (RDR). Son annonce intervient à un an de la présidentielle, mais surtout à quelques jours d’un congrès du PDCI censé se prononcer sur la question. L’ancien parti unique se divise en effet sur l’opportunité de présenter un candidat en 2015.

"Tu seras ainsi le candidat unique de ce parti politique pour l’élection présidentielle, sans préjudice pour les irréductibles qui voudront se présenter en leurs noms propres," a poursuivi Bédié, toujours à l’attention du chef de l’État. S’adressant aux mouvements au sein du PDCI qui s’opposent à une candidature unique de Ouattara au nom des "houphouétistes", le "Sphynx de Daoukro" est même allé plus loin en appelant de ses voeux une fusion du PDCI et du RDR pour former un seul parti "pour gouverner la Côte d’Ivoire".

Alassane Ouattara a salué la déclaration de son allié et souhaité lui aussi que l’union de leurs deux partis aille au-delà du scutin de 2015. En 2010 le ralliement de Bédié avait permis l’élection de Ouattara. Le PDCI dont est issu l’actuel chef du gouvernement, Daniel Kablan Ducan, participe depuis à la coalition au pouvoir en Côte d’Ivoire.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte