Justice

États-Unis : Arab Bank reconnue coupable de financer le terrorisme au Proche-Orient

| Par Jeune Afrique
L’entrée du siège d’Arab Bank à Amman en Jordanie, le 16 août 2014.

L'entrée du siège d'Arab Bank à Amman en Jordanie, le 16 août 2014. © AFP

Dans un arrêt rendu mardi par la cour fédérale de Brooklyn à New York, Arab Bank a été reconnue coupable de financer des activités terroristes. Un verdict qualifié de « simulacre de justice » par la prestigieuse banque multinationale basée en Jordanie.

À la suite d’une plainte déposée en août par quelque 300 Américains, victimes et ayants-droit de victimes d’une vingtaine d’attentats entre 2001 et 2004 en Israël, à Gaza et en Cisjordanie, la cour fédérale de Brooklyn a jugé le 22 septembre la banque Arab Bank coupable de financer des organisations terroristes, comme le Hamas ou le Jihad islamique, responsables de ces attaques.

La prestigieuse banque multinationale basée en Jordanie est accusée d’avoir versé 5 300 dollars aux familles d’auteurs d’attentats suicides pour le compte de l’organisation non-gouvernementale Saudi Committee.

>> Lire aussi : Hamas-Israël… qui perd, qui gagne ?

"Simulacre de justice", selon Arab Bank

De leur côté, les avocats d’Arab Bank présents lors de la lecture du verdict contestent, ont indiqué qu’ils allaient étudier "l’éventualité d’un appel". Dans un communiqué publié après la décision de la cour, Arab Bank a également souligné qu’elle considérait le procès comme un "simulacre de justice".

"Dans de telles circonstances, le jugement d’aujourd’hui [lundi] qui reconnait la banque coupable alors qu’elle n’a fourni que des services financiers légitimes et de routine n’est pas une surprise".

La banque a notamment souligné pour sa défense lors du procès qu’elle ne niait pas avoir transféré de l’argent à des Palestiniens à la demande de Saudi Committee, qui a des comptes chez elle. Mais elle objectait que les bénéficiaires ne figuraient sur aucune liste terroriste et que rien ne pouvait prouver que cet argent avait servi à financer des attentats terroristes.

(Avec AFP)

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3102p001_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer