Politique

Burundi : une commission créée pour réviser la Constitution

Le président burundais Pierre Nkurunziza à Gitega, en janvier 2016. © STR/AP/SIPA

Le président burundais Pierre Nkurunziza a mis en place vendredi une commission chargée de proposer dans un délai de six mois une révision de la Constitution, qui pourrait notamment inclure la fin de la limitation des mandats présidentiels.

Le président Nkurunziza a nommé cette commission quelques heures après avoir reçu un rapport sur des consultations menées depuis plus d’un an auprès de 26 000 Burundais, et qui affirme notamment que la « majorité » des personnes consultées ont en commun « la volonté de supprimer la limite des mandats ».

« Si le peuple le demande »

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte