Politique

Algérie : l’otage français Hervé Gourdel a été décapité par ses ravisseurs

Portrait d'Hervé Gourdel. © AFP

L'otage français Hervé Gourdel, enlevé dimanche en Algérie, a été décapité par ses ravisseurs. "Il a été victime d'un crime odieux dont les auteurs devront être châtiés", a réagi François Hollande.

Mis à jour à 18h43.

Enlevé dimanche en Kabylie, l’otage français Hervé Gourdel a été décapité par ses ravisseurs, qui ont diffusé mercredi 24 septembre une vidéo de son assassinat sur internet. Cette vidéo, intitulée "Message de sang pour le gouvernement français" et d’une durée de près de 5 minutes, n’a pas encore été authentifiée par les autorités françaises. Visonnée par Jeune Afrique, elle laisse peu de place aux doutes. On y voit le ressortissant français de 55 ans à genoux, devant quatre hommes enturbannés armés de kalachnikovs. Au début de l’enregistrement, Hervé Gourdel s’exprime brièvement : "Hollande tu as suivi Obama. Francoise, Erwan, Anouk, mes parents je vous aime".

>> Lire aussi : Après l’expiration de l’ultimatum, incertitudes sur le sort d’Hervé Gourdel

Ultimatum

Ses ravisseurs, membres du groupe terroriste algérien "Jund al-Khilafa" (l’armée du califat en Algérie) dirigé par Abdelmalek Gouri, alias Khaled Abou Souleimane, avaient menacé lundi de l’exécuter si la France ne renonçait pas dans les 24 heures à ses frappes en Irak, ce que Paris a exclu de faire.

"Aussi grave que soit cette situation, nous ne cèderons à aucun chantage, aucune pression, aucun ultimatum, fût-il le plus odieux, le plus abject. Nous continuerons à apporter notre soutien aux autorités irakiennes", avait déclaré le président français, Françaois Hollande depuis New York où il participe au sommet de l’ONU sur le climat.

Kidnappé entre Bouira et Tizi Ouzou, dans le massif des Ouacifs, Hervé Gourdel faisait partie d’un groupe de randonneurs algériens, qui ont été immédiatement relâchés. Originaire de Nice et guide de haute montagne, il était arrivé le samedi 20 septembre en Algérie.

Ses ravisseurs avaient revendiqué le rapt dans une vidéo authentifiée par les autorités françaises. Elle montrait l’otage demandant au président français de le sortir de cette situation. Il était assis par terre, entouré de deux hommes masqués et armés de kalachnikovs, dans ce qui ressemblait à une habituelle mise en scène jihadiste.

"Je laisse à Hollande, le président de l’État français criminel, le soin d’arrêter les attaques contre l’État islamique dans les 24 heures qui suivent la publication de ce communiqué ou son ressortissant Hervé Gourdel sera égorgé", déclarait un des deux hommes armés dans cette vidéo.

Hollande : "La France ne cèdera jamais au terrorisme"

Depuis la délégation française aux Nations Unies, à New York, le président français a confirmé en début de soirée l’assassinat du guide français. "Notre compatriote Hervé Gourdel a été assassiné par un groupe terroriste, lâchement, cruellement, honteusement. Je pense à lui. Il était parti en Algérie pour se livrer à sa passion, la montagne. Il a été victime d’un crime odieux dont les auteurs devront être châtiés.

"Hervé Gourdel est mort parce qu’il était Français, parce que son pays, la France, combat le terrorisme, a pursuivi François Hollande. Parce qu’il est le représentant d’un peuple, le nôtre, épris de liberté, qui défend la dignité humaine contre la barbarie. (…) Ma détermination est totale. Nous continuerons à lutter contre le terrorisme partout et notamment contre le groupe Daesh qui répand la mort en Irak et Syrie, persécute des minorités religieuses, viole, décapite. (…) Je réunirai dès demain un conseil de Défense pour à la fois fixer les buts assignés à nos opérations militaires et renforcer encore la protection de nos compatriotes. (…) La France ne cède pas au terrorisme. La France ne cédera jamais au terrorisme parce que c’est son devoir, et plus, parce que c’est son honneur", a conclu Hollande.

 

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte