Justice

Cameroun : les vérités de Marafa Hamidou Yaya

L'ancien ministre camerounais Marafa Hamidou Yaya, le 16 juillet 2012 à Yaoundé. © AFP

Dans une interview exclusive réalisée par correspondance, parue dans le Jeune Afrique n°2803, Marafa Hamidou Yaya, l'ancien ministre camerounais de l’Administration territoriale, dément formellement fomenter une rébellion dans le nord du pays et accuse le gouvernement de chercher à le faire taire définitivement.

Jeune Afrique a pu réaliser une interview par correspondance avec le détenu le plus célèbre du Cameroun. "La rébellion du Nord est un fantasme", affirme dans la prochaine édition de J.A. en kiosques lundi Marafa Hamidou Yaya, du fond de la cellule où il est incarcéré depuis novembre 2012.

Ancien secrétaire général de la présidence du Cameroun, ancien ministre de l’Administration territoriale, Marafa Hamidou Yaya purge une peine de 25 ans de prison dans une cellule du Secrétariat d’État à la Défense (SED) pour "complicité intellectuelle" de détournement de denier public dans l’affaire de l’achat avorté d’un avion présidentiel.

Régulièrement accusé de fomenter une rébellion dans son Grand Nord natal, il dément formellement et accuse le gouvernement de chercher à le faire taire définitivement.

Il parle aussi de son pourvoi en cassation que la Cour suprême tarde à examiner, de la situation au nord du pays et de la guerre contre Boko Haram, de l’affaire Guérandi et du livre Le choix de l’action, qu’il s’apprête à publier.

 Retrouvez l’interview exclusive de Marafa Hamidou Yaya dans le n°2803 de Jeune Afrique, en kiosque le 28 septembre

 

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte