Politique

Francophonie : Jean – De l’Estrac, chaude ambiance…

Le Mauricien Jean Claude de l'Estrac et la Canadienne Michaëlle Jean.

Le Mauricien Jean Claude de l'Estrac et la Canadienne Michaëlle Jean. © Vincent Fournier/JA

Dans la course pour le secrétariat génaral de l’OIF, les relations ne sont pas vraiment à la franche cordialité entre la Canadienne Michaëlle Jean et le Mauricien Jean Claude de l’Estrac.

Aujourd’hui, ils courent l’un contre l’autre, mais il n’y a pas si longtemps, la Canadienne Michaëlle Jean envisageait de s’allier au Mauricien Jean Claude de l’Estrac, candidat comme elle au secrétariat général de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF), en novembre. En mai dernier, un conseiller de Christian Paradis, le ministre canadien de la Francophonie, avait en effet proposé un "ticket" à l’Estrac : le retrait de sa candidature contre le poste d’administrateur – lequel est de facto le numéro deux de l’organisation.

L’intéressé, qui se trouvait alors en visite au Canada, avait immédiatement décliné. Dans son entourage, on explique qu’il "n’a pas songé une seconde à accepter, et encore moins à proposer le poste d’administrateur à Michaëlle Jean", qui n’a, selon lui, "pas les compétences requises". Ambiance.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte