Société

Liberia : le quatrième Américain victime d’Ebola a été évacué de Monrovia

Selon des sources humanitaires, le cameraman américain qui a été infecté par le virus Ebola au Liberia a quitté dimanche Monrovia vers un « centre spécialisé ».

Par
Mis à jour le 6 octobre 2014 à 12:44

Centre de traitement de l’Ebola de MSF à Monrovia, le 3 octobre 2014. © AFP

En quarantaine depuis le 1e octobre, Ashoka Mukpo, 33 ans, cameraman américain freelance recruté par NBC, a été évacué de Monrovia après avoir contracté le virus Ebola. Des sources humanitaires ont indiqué, le 5 octobre au soir, qu’il a quitté le centre de traitement de l’ONG française Médecins sans frontières (MSF), à la limite est de la capitale libérienne.

Il s’agit du quatrième Américain contaminé dans ce pays et du premier journaliste étranger atteint depuis le début de l’épidémie, qui a emporté plusieurs journalistes locaux.

>> Lire aussi : pourquoi l’armée américaine entre en scène au Liberia pour lutter contre Ebola

Le reste de l’équipe NBC rapatrié

"Les médecins sont optimistes sur son cas", avait indiqué vendredi le père du cameraman, Mitchell Levy, dans un message publié par la chaîne américaine NBC.

De son côté, Deborah Turness, présidente de NBC, avait annoncé le même jour que le patient serait évacué vers un centre spécialisé, comme les précédents patients américains, et que "par principe de précaution", le reste de l’équipe, ne présentant pourtant aucun symptôme, serait "rapatrié par vol spécial et se placerait en quarantaine pendant 21 jours", durée maximale d’incubation du virus.

(Avec AFP)