Politique

Libye : un milicien anti-islamiste à Paris

Muni d’un mandat d’Abdallah al-Thani, le Premier ministre libyen, Othman Mileiktah, le chef d’une milice anti-islamiste de Zintan, a séjourné à Paris du 30 septembre au 2 octobre pour s’entretenir avec des responsables sécuritaires français.

Par
Mis à jour le 8 octobre 2014 à 18:39

Vue aérienne de Paris. © AFP

Proche de certains ex-dignitaires du régime de Kadhafi, il a renouvelé son appel à une intervention militaire aérienne française, et, dans cette hypothèse, s’est déclaré prêt à fournir des lieux de frappe précis, notamment à Tripoli. Il a également dénoncé les livraisons d’armes du Soudan aux milices islamistes grâce à des financements qataris présumés, et le fait que ces dernières disposent d’appareils militaires (MIG-35, par exemple) et de deux avions de ligne.

>> Lire aussi : Londres confirme la libération d’un otage britannique en Libye

Il s’est par ailleurs étonné du crédit que la diplomatie française semble accorder à l’ex-jihadiste Abdelhakim Belhadj et au prince Idriss al-Senoussi. Ce dernier a été reçu le mois dernier à Paris.