Politique

Francophonie : le sommet de Dakar en suspens

L’incertitude plane toujours autour du sommet de la Francophonie prévu à Dakar fin novembre. L’épidémie d’Ebola dans la sous-région peut-elle le remettre en cause ?

Par
Mis à jour le 9 octobre 2014 à 19:14

Quelques cas d’Ebola au Sénégal suffiraient à reporter le sommet. © Jacky Naegelen/AFP

Si Dakar est fin prêt pour accueillir le 15e sommet de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), fin novembre, et si les autorités comptent beaucoup sur sa tenue, le doute persiste en raison, bien sûr, du virus Ebola. Malgré les récentes dénégations de l’OIF.

Une batterie de mesures ont pourtant été prises par le gouvernement : fermeture de la frontière avec la Guinée, campagne de prévention à travers tout le pays, etc. Commentaire dans l’entourage du président Macky Sall : "Il suffirait qu’un ou deux cas se déclarent pour que le sommet s’annule de lui-même." Dans ce cas de figure, aucune solution de repli n’est envisagée. La manifestation serait tout simplement reportée à une date ultérieure.