Politique

Algérie : un Syrien parmi les assassins d’Hervé Gourdel

Un Syrien figurerait parmi les assassins d’Hervé Gourdel en Algérie. Une information plutôt inquiétante.

Par
Mis à jour le 10 octobre 2014 à 16:22

Le portrait d’Hervé Gourdel. © AFP

Parmi les assassins du Français Hervé Gourdel identifiés par les enquêteurs algériens figurent au moins deux étrangers : Ismaïl Ould Djelli, alias Abou Hayane, et un certain Mohamed Adnani, homonyme du porte-parole d’Abou Bakr al-Baghdadi, "calife" de Daesh. Si la présence du premier, jihadiste mauritanien de 34 ans bien connu des forces de sécurité, est tout sauf une surprise, celle du second est plus inquiétante.

>> Lire aussi : Mort d’Hervé Gourdel, la justice algérienne a lancé des poursuites contre 15 suspects

Adnani est un Syrien d’une vingtaine d’années entré clandestinement en Algérie. Est-ce à dire que Jund al-Khilafa, le groupe jihadiste qui a exécuté Gourdel, recrute parmi les quelque 250 000 migrants syriens et subsahariens qui se trouvent dans le même cas ?