Société

CAN 2015 : donnez vos pronostics pour les prochains matchs des éliminatoires

La moitié des matchs des éliminatoires de la CAN 2015 ont désormais été joués. Si l’Algérie, le Mali, la Tunisie ou le Sénégal sont bien partis, d’autres ne sont pas assurés de se qualifier. Donnez-nous vos pronostics pour les prochaines rencontres qui auront lieu le 15 octobre.

Mis à jour le 13 octobre 2014 à 16:45

Le trophée de la Coupe d’Afrique des nations Orange. © AFP

Alors que l’épidémie d’Ebola laisse planer le doute sur l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations 2015 au Maroc, les éliminatoires continuent, eux, de se dérouler. Si rien n’est encore joué, les trois premières séries de rencontres ont déjà livré quelques réponses.

>> Retrouvez tous les scores et les classements des éliminatoires de la CAN 2015.

L’Algérie, sur la lancée de son épopée au mondial au Brésil, a remporté ses trois premiers matchs, réalisant un parcours parfait pour le moment, devant le Mali, qui apparaît comme un solide deuxième du groupe B.

Le Sénégal et la Tunisie bien partis

Le Gabon, également invaincu, semble également bien parti pour se qualifier en compagnie du Burkina Faso dans le groupe C, tandis que la poule D est pour le moment menée par le Cameroun, notamment grâce à une solide victoire face aux Éléphants de Côte d’Ivoire (4-1), qui restent en seconde position devant des Léopards de RDC qui auront fort à faire pour voir le Maroc.

Enfin, dans le groupe G, il y a fort à parier que le Sénégal et la Tunisie seront les deux heureux élus, alors qu’ils totalisent tous deux sept points et se sont séparés sur un match nul lors de la dernière journée.

Alors que trois matchs restent à jouer pour chacune des équipes, Jeune Afrique vous propose de vous livrer au jeu des pronostics concernant les prochaines rencontres qui auront lieu le 15 octobre, notamment avec les alléchants Tunisie-Sénégal et Côte d’Ivoire-RDC. Attention, vous devez donner un pronostic pour chacun des quatorze matchs avant d’envoyer vos réponses.
 

_________________

Par Mathieu OLIVIER