Transports

Aéronautique : le brésilien Embraer cherche des sous-traitants au Maroc

Pour cette initiative, Paulo Cesar de Souza, président de la branche aviation commerciale d'Embraer, a reçu l'appui des autorités marocaines et de Royal Air Maroc. DR ©

Le constructeur aéronautique brésilien Embraer prospecte au Maroc et passe actuellement au crible 25 sous-traitants en vue d'intégrer leurs pièces à ses appareils.

L’avionneur brésilien passe actuellement au crible 25 sous-traitants aéronautiques marocains en vue d’intégrer leurs pièces à ses appareils, notamment dans son usine portugaise d’Evora. Paulo Cesar de Souza, président de la branche aviation commerciale d’Embraer, a reçu pour ce faire l’appui des autorités marocaines et de la Royal Air Maroc, dirigée par Driss Benhima.

Il a aussi été épaulé par le groupe français Safran, déjà fournisseur du constructeur brésilien, et dont la filiale chérifienne est présidée par Hamid Benbrahim El Andaloussi, aussi président du groupement des industries marocaines aéronautiques et spatiales (Gimas). Le patron brésilien devrait se rendre en avril dans le royaume chérifien. En revanche, même si la Tunisie a elle aussi développé son industrie aéronautique, Embraer n’envisage pas pour l’instant d’y mener une telle opération.

Lire aussi : 

Aéronautique : Maroc-Tunisie, qui l’emporte ?

Aerolia va installer une usine d’assemblage au Maroc

Royal Air Maroc réceptionne son premier Embraer 190

Brésil : Embraer, l’avionneur qui mise sur l’Afrique

Brésil-Afrique : retour à la case-départ ?

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte