Dossier

Cet article est issu du dossier «Le Maroc a-t-il les épaules pour le Mondial 2026 ?»

Voir tout le sommaire
Sport

Mondial 2026 à 48 équipes : bientôt quatre places de plus pour l’Afrique ?

| Par Jeune Afrique
Mis à jour le 31 mars 2017 à 16h00
Un fan de foot sud-africain le 22 juin 2010 pendant la Coupe du Monde.

Un fan de foot sud-africain le 22 juin 2010 pendant la Coupe du Monde. © Jerome Delay/AP/SIPA

En vue de la Coupe du Monde 2026 qui réunira 48 équipes, la Fifa a recommandé ce jeudi 30 mars « un modèle de répartition des places » pour chacune des six confédérations mondiales. Dans cette configuration, la Confédération Africaine de Football (CAF) serait désormais représentée par neuf équipes, contre cinq actuellement.

Lorsque le 10 janvier la Fifa a annoncé une Coupe du Monde à 48 équipes à compter de l’édition 2026, quelques points restaient encore à éclaircir, dont un qui n’est pas des moindres : sachant que 32 équipes concouraient jusque-là, comment seront réparties les 16 nouvelles pour porter le total à 48 ?

L’Afrique grande gagnante

Réunie ce jeudi 30 mars à Zurich, la Fifa a proposé une première mouture du projet. Dans celle-ci, la Confédération Africaine de Football pourrait gonfler son nombre de représentants à neuf équipes, contre cinq actuellement. C’est toutefois une équipe de moins que ce qu’espéraient les dirigeants africains. 

Si la proposition est ratifiée le 9 mai prochain, l’Afrique deviendra le deuxième continent avec le plus grand nombre de représentants, derrière l’Europe et ses seize équipes.

Ratification (ou non) du projet le 9 mai

Comme l’indique par ailleurs le site de la Fifa, « la répartition ci-dessus permet de déterminer 46 des 48 équipes ». Pour déterminer ainsi les deux places restantes, le Bureau du Conseil de la Fifa inclut en outre un tournoi de barrages à six équipes, selon un schéma un peu complexe :

  • « Une équipe par confédération à l’exception de l’UEFA, ainsi qu’une équipe supplémentaire issue de la confédération du pays hôte ;
  • Deux équipes nommées têtes de série sur la base du Classement mondial Fifa/Coca-Cola ; les deux têtes de série affrontent les vainqueurs de deux premiers matchs à élimination directe impliquant les quatre autres équipes pour une place à la Coupe du Monde de la Fifa;
  • Le tournoi de barrage est organisé dans le(s) pays hôte(s) de la Coupe du Monde de la Fifaet fait office de test grandeur nature. »

En attendant, la proposition « sera soumise pour ratification au Conseil de la Fifa, le 9 mai à Bahrein », deux jours avant le Congrès, a ajouté la Fédération.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3096_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte