Sécurité

Infographie : l’assassinat des moines de Tibhirine vu selon les différents protagonistes

Les moines de Tibhirine en 1994 devant leur monastère à Médéa, à 90 kilomètres au sud d'Alger. © AFP

Deux juges d'instruction français sont actuellement en Algérie pour autopsier les têtes des moines de Tibhirine. En attendant les résultats de leur enquête, "Jeune Afrique" vous propose de découvrir, en infographie, les témoignages des différents protagonistes sur ce drame jamais élucidé.

Dans la nuit du 26 au 27 mars 1996, vers 1 heure du matin, un commando d’une vingtaine d’hommes armés infiltre le monastère de Tibhirine, près de Médéa, à 80 kilomètres au sud-ouest d’Alger. Ils viennent chercher les moines cisterciens qui y vivent depuis de longues années. Ces religieux catholiques, plongés dans la guerre civile entre le régime algérien et les groupes islamistes armés, se savaient menacés mais ont refusé de quitter les lieux. Les assaillants embarquent sept des neufs moines et s’évanouissent dans l’obscurité des montagnes environnantes.

Après des semaines de tractations infructueuses mêlant services secrets français et algériens, le Groupe islamique armé (GIA), qui a revendiqué l’enlèvement, annonce avoir "tranché la gorge" des sept moines. Leurs têtes seront retrouvées neuf jours plus tard, le 30 mai, au bord d’une route près du monastère.

Sombre affaire

Près de vingt ans après ce drame, l’assassinat des moines de Tibhirine reste un véritable mystère. Entre la thèse officielle, inculpant le GIA, la thèse officieuse, impliquant les services algériens, et les manipulations en tout genre sur fond de tensions entre Alger et Paris, la vérité n’a jamais été faite sur cette affaire.

Après plusieurs années d’attente, les juges antiterroristes français Marc Trévidic et Nathalie Poux ont été autorisés, cette semaine, à exhumer les têtes des moines enterrées dans le jardin du monastère. Objectif : effectuer une batterie d’expertises médico-légales pour tenter de comprendre comment les sept religieux ont été tués. En attendant les résultats de leur enquête, nous vous proposons de découvrir, avec cette infographie, ce qu’ont déclaré les différents protagonistes sur cette sombre affaire.

Cliquez sur les pictogrammes pour afficher les textes

___

Benjamin Roger

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte