Sécurité

Cameroun : Akere Muna ressort libre du SED

Le 15 février, Akere Muna dans son bureau à Yaoundé © Jean-Pierre Kepseu/JA

Maître Akere Muna est ressorti libre, vendredi 24 mars, des locaux du Secrétariat d'État à la défense (SED), où il a été entendu pour avoir "intellectuellement amplifié la crise anglophone".

Il était représenté par 22 avocats, dont le bâtonniers Jackson Ngnié Kamga. Quelque 200 avocats en provenance des quatre coins du Cameroun attendaient également aux abords du SED, prêts à en découdre s’il devait ne pas être libéré.

Maître Akere Muna est engagé dans la défense des membres du consortium de la société civile incarcérés depuis environs trois mois dans le cadre de la crise anglophone qui secoue actuellement le Cameroun.

 

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte