Économie

Agroalimentaire : le géant algérien Cevital se lance en Éthiopie

Mis à jour le 21 mars 2017 à 18:02

Issad Rebrab, patron de Cevital, à Tunis le 13 mars 2013 © Ons Abid pour Jeune Afrique

Issad Rebrab cible l’Afrique orientale, une première. Toutes les informations sur Jeune Afrique Business+.

Le premier groupe privé algérien, notamment présent dans l’agroalimentaire (huiles, sucre, etc.) et l’électroménager (marque Fagor Brandt), projette de construire une usine de trituration d’oléagineux en Éthiopie, où l’export est désormais facilité par l’ouverture d’une ligne ferroviaire entre Addis Abeba et Djibouti.

« Avec l’arrivée de ce train, nous avons décidé d’investir en Éthiopie, d’y installer une unité de transformation d’oléagineux, de raffiner leur huile sur place et de faire passer ce pays riche en ressources (du statut) d’importateur à celui d’exportateur », a déclaré Issad Rebrab, fondateur et président du groupe Cevital, en marge de l’Africa CEO forum de Genève.

boutonjab+