Politique

Tunisie : Ennahdha reconnaît sa défaite aux législatives

| Par Jeune Afrique
Des agents électoraux, le 27 octobre 2014 à Tunis.

Des agents électoraux, le 27 octobre 2014 à Tunis. © AFP

Le porte-parole d’Ennahdha a reconnu lundi que son parti avait été devancé par Nida Tounes, l’autre grand favori des élections législatives en Tunisie.

Ennahdha n’a pas attendu l’annonce des premiers résultats partiels. « Nous avons des estimations qui ne sont pas encore définitives. Ils (Nidaa Tounès, ndlr) sont en avance de plus ou moins une douzaine de sièges. Nous aurions environ 70 sièges et eux environ 80 » sur les 217 à pourvoir, a déclaré Zied Laadhari.

Ces chiffres sont basés sur des données d’observateurs d’Ennahdha présents au dépouillement dans les bureaux de vote, a-t-il ajouté.

>> Lire aussi : Les premiers sondages donnent Nida Tounes vainqueur des législatives

Dimanche  soir, les sondages à la sortie des urnes, selon les estimations des bureaux 3C études et Sigma conseil, donnaient Nida Tounes vainqueur des élections législatives avec 36 % de suffrages. Le parti fondé par l’ancien premier ministre Béji Caïed Essebsi en 2012, devance ainsi la formation islamiste d’Ennahdha qui recueille 24 % des voix.

Les résultats définitifs seront connus le 29 octobre.

(Avec AFP)

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3094_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte