Sécurité

Minée par la violence, l’Afrique du Sud pleure la mort du capitaine des Bafana

| Par Jeune Afrique
Les joueurs d'Orlando Pirates en recueillement le 27 octobre 2014 à Johannesburg.

Les joueurs d'Orlando Pirates en recueillement le 27 octobre 2014 à Johannesburg. © AFP

Lundi, la chef de la police nationale a donné le signalement de deux hommes âgés d’une petite trentaine d’années soupçonnés d’être les meurtriers de Senzo Meyiwa, gardien de but et capitaine de l’équipe nationale de football sud-africaine. Le drame se serait déroulé lors du cambriolage de la demeure de ce dernier.

L’Afrique du Sud était encore sous le choc mardi 28 octobre, deux jours après la mort de Senzo Meyiwa, gardien de but et capitaine de l’équipe nationale de football, assassiné la veille lors d’un cambriolage qui a mal tourné. Un drame il en arrive quasi-quotidiennement dans un pays miné par la violence.

Les dernières statistiques officielles divulguées en septembre font état d’une recrudescence pour la deuxième année consécutive du nombre de meurtres, à près de 47 par jour, pour une population de 53 millions d’habitants.

>> Lire aussi : Senzo Meyiwa, le capitaine de l’équipe sud-africaine, tué dans une fusillade

"Les mots ne peuvent pas exprimer le choc que ressent la nation", a déclaré le chef de l’État Jacob Zuma dans un communiqué lundi matin. "Le pays pleure", a fait écho Dennis Mumble, haut responsable de la Fédération sud-africaine de Football (SAFA).

Son club des Orlando Pirates a donné une conférence de presse télévisée lundi, où était invité le sélectionneur national Shakes Mashaba, qui a refoulé ses larmes durant son vibrant hommage à son gardien de but.

Le président de la Fifa Joseph Blatter a réagi sur son compte Twitter. "Pensées aux familles, joueurs et supporteurs des @Orlando_Pirates et des @BafanaBafana. Une perte tragique et insensée", a écrit le dirigeant.

L’affiche du Championnat sud-africain entre les Pirates et les Kaizer Chiefs, prévue samedi au Soccer City Stadium de Soweto, a été reportée "par respect pour Senzo", a annoncé le directeur de la Premier Soccer League, Brand de Villiers.

 

Après avoir passé le début de sa carrière dans un relatif anonymat, Meyiwa venait d’exploser au plus haut niveau, à 27 ans, avec les Orlando Pirates – finaliste de la dernière Ligue des champions d’Afrique – où il avait pris la place de titulaire.

Retenu en début de saison chez les "Bafana Bafana" ("Les Garçons"), l’équipe nationale, Meyiwa avait saisi l’opportunité d’une blessure du titulaire Itumeleng Khune pour briller lors des récents matches de qualification pour la CAN-2015.

En quelques matches, son rayonnement avait amené le sélectionneur à lui confier le brassard de capitaine, qu’il portait depuis septembre.
Meyiwa n’avait pas encaissé un seul but lors des quatre premiers matches de ce tour final de qualification.

À la mi-journée, la chef de la police nationale a également convoqué une conférence de presse retransmise en direct à la télévision, pour donner le signalement de deux des cambrioleurs, des hommes âgés d’une petite trentaine d’année.

Le gardien de but international passait la soirée chez sa petite amie Kelly Khumalo, une star de la chanson, en compagnie de cinq autres personnes. Deux hommes ont fait irruption dans la maison pour exiger les téléphones portables des convives. Un troisième homme est resté à l’extérieur. Une altercation a éclaté, et l’un des agresseurs a tiré sur le jeune sportif, a expliqué Riah Phiyega.

"Un téléphone portable a été emporté", a-t-elle précisé.

Les enquêteurs travaillaient lundi à établir des portraits robots des agresseurs, qui devaient être diffusés par les médias dès que possible. La police a lancé un appel au public et promis une récompense de 250.000 rand (18 000 euros) à quiconque donnera une information permettant d’arrêter l’assassin.

(Avec AFP)

 

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3092_600x855 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte