Économie

Isabel dos Santos retire son offre de rachat de Portugal Telecom

Par
Mis à jour le 24 décembre 2014 à 13:43

La femme d’affaires angolaise Isabel dos Santos a retiré son offre de rachat de Portugal Telecom SGPS. La proposition, d’une valeur de 1,2 milliard d’euros, avait été jugée trop basse par l’autorité de régulation boursière portugaise.

La milliardaire angolaise Isabel Dos Santos a retiré son offre de rachat de Portugal Telecom SGPS (PT SGPS) lancée début novembre. Terra Peregrin, la société portugaise de la fille du président angolais Jose Eduardo dos Santos, précise dans un communiqué avoir « décidé de retirer l’offre après avoir étudié attentivement la question ». Cette décision intervient une semaine après que l’autorité boursière portugaise de régulation (CMVM) a publiquement appelé Terra Peregrin à relever son offre – qui était de 1,35 euro par action et valorisait PT SGPS à 1,2 milliard d’euros. 

Inopportune

Le seul véritable actif de Portugal Telecom est une participation de 25,6 % dans le brésilien Oi dans le cadre d’une fusion entre les deux sociétés. Les activités de Portugal Telecom au Portugal ont été transférées à Oi, qui a accepté de les revendre au groupe Altice, maison mère du français Numéricable-SFR, pour environ 7,4 milliards d’euros.

Aussi, la proposition de Terra Peregrin, qui était conditionnée à l’annulation de la transaction avec Altice, menaçait de faire capoter une opération d’une valeur six fois plus importante. Lors de son introduction en novembre dernier, le groupe brésilien Oi avait qualifiée l’offre de Terra Peregrin d’ »inopportune » et jugé ses conditions « inacceptables ».

Les actionnaires de PT doivent se prononcer le 12 janvier sur la cession des actifs portugais du holding à Altice.

>>> Lire aussi : Isabel dos Santos est riche, mais elle se soigne

(Avec Reuters)