Politique

Blaise Compaoré annonce sa démission et la vacance du pouvoir

Dans un communiqué signé par la présidence et dont « Jeune Afrique » s’est procuré le contenu, Blaise Compaoré annonce sa démission, la vacance du pouvoir, et l’organisation d’élections anticipées sous 60 à 90 jours. Le communiqué est lu à la télévision nationale.

Par - Benjamin Roger
Mis à jour le 31 octobre 2014 à 14:10

Blaise Compaoré s’est finalement résigné à lâcher le pouvoir. Dans un communiqué signé par la présidence et obtenu en exclusivité par Jeune Afrique, le président burkinabè annonce sa démission, la vacance du pouvoir, et l’organisation d’élections anticipées sous 60 à 90 jours.

Une réunion regroupant le président et ses collaborateurs vient de se terminer au palais de Kosyam. Soungalo Appolinaire Ouattara, le président de l’Assemblée nationale, était présent. En vertu de l’article 43 de la Constitution, il devrait diriger la transition jusqu’aux élections à venir.

>> Retrouvez les dernières informations sur la crise burkinabè avec notre suivi des évènements en direct.