Culture

« L’âge d’or du rap français » : Passi, Oxmo, Neg’Marrons… la compilation qui rend dingue, dingue, dingue

Le double album « L’âge d’or du rap français » sort vendredi chez Warner Music et Mazava Corp. : 36 titres sortis dans les années 1990, avec Passi, Oxmo Puccino, les Neg’Marrons, Pit Baccardi ou Stomy Bugsy…

Mis à jour le 1 mars 2017 à 17:52

Logo de la tournée « Âge d’or du rap français ». © Warber Music France et Mazava Corp

Si vous êtes un amateur de rap, français ou pas, c’est le genre de compilation capable de vous redonner le sourire. Réécouter  le « Nirvana » de Doc Gyneco, l’« Art de rue » de la Fonky Family ou le « Respect » d’Alliance Ethnik aura cet effet chez tous ceux qui, de près ou de loin, on suivi le mouvement hip-hop des années 90.

Que ce soit à Paris, Marseille, Dakar, Bamako, Yaoundé, Libreville, Brazzaville ou Kinshasa, ces chansons ont fait danser, suscité des vocations, marqué les esprits. Mais leurs auteurs ne s’étaient jusque-là jamais tous réunis pour revenir sur scène. C’est chose faite dans le sillage du franco-congolais Passi, du natif de Ségou Oxmo Puccino, des Neg’Marrons, nourris des influences brazzavilloises et cap-verdienne, ou encore de l’enfant de Yaoundé Pit Baccardi.

Avec ce double-album et la tournée lancée dans toute la France, qui débutera le 3 mars et passera le 27 mars par Paris, « L’âge d’or du rap français » retrouve son public, grâce à des textes qui font toujours mouche et une musique, celle des banlieues et des déracinés, qui a su être la voix de toute une génération. « Le temps passe et passe et passe. Et beaucoup de choses ont changé ». Certes. Mais pas le plaisir pris à écouter ces 36 titres.