Sport

Football : l’Afrique réclame 10 places lors du Mondial 2026 qui se jouera à 48 équipes

| Par Jeune Afrique avec AFP
Mis à jour le 23 février 2017 à 09h43
Le président de la Fifa, Gianni Infantino, était de passage à Johannesburg pour s’entretenir avec les 54 présidents des fédérations africaines.

Le président de la Fifa, Gianni Infantino, était de passage à Johannesburg pour s'entretenir avec les 54 présidents des fédérations africaines. © Matt Dunham/AP/SIPA

Les dirigeants du football africain veulent profiter de l’élargissement du Mondial à 48 équipes, à partir de 2026, pour bénéficier de 10 places dans la compétition. Une demande formulée à l’occasion d’une visite de deux jours du président de la Fifa, Gianni Infantino, à Johannesburg.

« Toutes les fédérations soutiennent l’élargissement de la Coupe du monde et l’Afrique et espèrent dorénavant bénéficier de 10 places », a déclaré le président de la fédération sud-africaine, Danny Jordaan, selon une radio locale.

Dix places contre cinq actuellement

Dans le cadre du Mondial à 32, le format actuellement utilisé, cinq places seulement sont assignées au continent africain. L’élargissement de la Coupe du monde à 48 équipes, s’il est validé par le Conseil de la Fifa, prendra effet lors du Mondial 2026, une compétition dont le pays organisateur sera connu en mai 2020.

Une première phase éliminatoire de 16 groupes de 3 permettra aux deux premiers de chaque groupe d’être qualifiés pour les 16e de finale. Aucune nation africaine n’a passé le cap des quarts de finale dans l’histoire de la compétition.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA309_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte