Société

Football : Willy Sagnol « désolé » pour ses propos sur le « joueur typique africain »

Est-ce la fin de la polémique créée par les propos de Willy Sagnol sur le « joueur typique africain » ? L’entraîneur bordelais est revenu jeudi sur sa déclaration en se disant « désolé » d’avoir pu « choquer ». Sans pour autant présenter ses excuses.

Mis à jour le 6 novembre 2014 à 16:24

Willly Sagnol, entraîneur des Girondins de Bordeaux. © AFP

Voilà 48 heures que Willy Sagnol était au centre d’une polémique pour ses propos tenus et jugés racistes sur le "joueur typique africain", "combatif" et "puissant" en opposotion aux "Nordiques" plus intelligents et plus techniques. L’entraîneur des Girondins de Bordeaux a souhaité y mettre un terme jeudi 6 novembre.

>> Lire aussi "Football : les Africains, des joueurs "pas chers, combatifs et puissants"… C’est tout ?"

S’exprimant en conférence de presse, il a déclaré être "désolé" s’il avait pu "choquer". "Si par mon manque de clarté ou ma sémantique imparfaite, j’ai pu blesser ou choquer des personnes, j’en suis désolé", a-t-il expliqué. "Lorsque j’ai parlé de l’Africain moins cher et prêt au combat, je voulais juste parler du jeune joueur africain qui arrive en Europe, avec toute sa volonté de réussir, et souvent pour échapper à une situation précaire", a-t-il ajouté.

"La formation africaine n’est pas aussi complète"

Et l’ex-sélectionneur des Espoirs français de réfuter toute accusation de racisme. "J’ai 37 ans, dont 32 passées dans des vestiaires de foot. Je n’ai jamais eu de problèmes avec qui que ce soit ; ce débat était uniquement sportif (…) Il a été déplacé sur la scène politique". "L’intelligence que j’évoque est tactique. Par manque de moyens financiers, la formation africaine n’est pas aussi complète que celle dispensée en Europe", a-t-il poursuivi.

Willy Sagnol a également lu un passage d’un article de blog de l’ancien international camerounais Patrick Mboma allant dans le même sens et intitulé "Les spécificités du football africain : un mal ou un bien ?" "Les qualités dominantes et reconnues sont la technique individuelle, la puissance athlétique, l’agilité… Les lacunes sont généralement d’ordre tactique, domaine où la discipline et la concentration font défaut", écit notamment le camerounais.

___________

Par Mathieu OLIVIER