Société

France : l’Aston Martin plaquée or d’Omar Bongo vendue 43 500 euros aux enchères

Lors d’une vente auxs enchères à Lyon (France), dimanche, l’ancienne Aston Martin d’Omar Bongo Ondimba, ex-chef d’État du Gabon, a été vendue 43 500 euros.

Par
Mis à jour le 10 novembre 2014 à 13:59

C’est une pièce unique qui vient d’être vendue au salon "Epoqu’Auto Lyon" qui se tient au parc des Expositions international de Lyon : une Aston Martin Lagonda aux poignées dorées à l’or fin, ayant appartenu à l’ex-président gabonais Omar Bongo Ondimba, décédé en juin 2009. La voiture a été adjugée à 43 500 euros, dimanche 10 novembre, à la faveur d’un acheteur italien.

>> Lire aussi : le Gabon porte plainte contre Pierre Péan pour diffamation

D’une valeur estimée à environ 25 000 euros avant la vente, elle avait été "commandée spécialement par le président gabonais", selon la maison de ventes "Osenat", qui présentait la voiture. L’Aston Martin avait été saisie par les autorités françaises "il y a des années", a précisé lundi Me Jean-Pierre Osenat, commissaire-priseur, avant d’être acquise par "une dame" en France. Celle-ci a ensuite décidé de revendre la voiture.

L’ex-président gabonais avait apporté des modifications au véhicule, notamment en faisant dorer à l’or fin toutes les parties chromées de l’intérieur de l’habitacle, les poignées de portes, ou encore l’allume-cigare et les embouts de ceintures de sécurité. Il avait également fait installer un bar, une télévision et un magnétoscope, toujours présents.

L’Aston Martin Lagonda, construite par la firme britannique entre 1974 et 1989, ne compterait que 645 exemplaires. Évidemment, tous ne sont pas agrémentés d’or fin et de finitions en bois précieux.

(Avec AFP)