Société

CAN 2015 : Congo, Côte d’Ivoire, Sénégal, Tunisie… faites vos jeux, rien n’est joué !

Mis à jour le 13 novembre 2014 à 17:25

Alors qu’on ne sait pas encore où se déroulera la CAN 2015 (17 janvier-8 février) après la disqualification du Maroc, quelques grands noms du continent vont jouer une bonne partie de leur avenir dans la compétition lors de la 5e journée des éliminatoires.

GROUPE A : le Congo qualifié dès samedi ?

L’exploit réalisé par les Diables Rouges au Nigeria (3-2, le 6/09) pourrait peser lourd dans la balance, alors que les deux équipes se retrouvent samedi à Pointe-Noire en match qualificatif à la CAN 2015. Claude Le Roy, le sélectionneur du Congo, a envisagé toutes les hypothèses à l’aube d’un rendez-vous qui pourrait être fatal au champion d’Afrique 2013. "Si le Soudan ne gagne pas en Afrique du Sud, un match nul pourrait nous suffire. Et si on perd 1-2, mais qu’on gagne au Soudan le 19 novembre, on est toujours qualifié. Mais jouer pour faire match nul, je ne sais pas faire…" Nommé fin 2013, Le Roy avoue être "plus que surpris" par le classement de son équipe, seconde du groupe A et bien placée pour se qualifier pour sa première phase finale depuis 2000. "Si nous nous qualifions, ce sera un véritable exploit."

>> L’autre match : Afrique du Sud-Soudan (15/11 à Durban)

GROUPE D : La Côte d’Ivoire sous pression

La défaite concédée à Abidjan face à la RDC (3-4, le 1/10) a relégué la Côte d’Ivoire à la troisième place, à quatre unités du solide leader camerounais. "On a la chance de recevoir deux fois de suite chez nous [la Sierra Leone ayant demandé à jouer à Abidjan, pour cause d’Ebola, NDLR]. La situation est compliquée, mais tout reste possible", dit Hervé Renard, le sélectionneur des Éléphants, qui a rappelé Kolo Touré (Liverpool). Mais Didier Zokora (Akhisar, Turquie), qui a annoncé la fin de sa carrière internationale, a finalement décliné la sélection. Renard n’est guère étonné par la perméabilité de sa défense, la plus mauvaise tous groupes confondus (10 buts encaissés). "Zokora n’est plus là, Kolo Touré et Sol Bamba ont manqué des matches et la relève n’était pas prête." L’ancien sélectionneur de la Zambie, malgré tout optimiste, sait que tout pourrait se jouer le 19 novembre face au Cameroun…

L’autre match : Cameroun-RDC (15/11 à Yaoundé)

GROUPE G : Sénégal – Égypte, choc au Caire

Une victoire de la Tunisie, en déplacement au Botswana le 14 novembre, pourrait assurer sa qualification, au cas où Égyptiens et Sénégalais se neutraliseraient simultanément au Caire. "La Tunisie n’est pas l’équipe la plus joueuse du groupe, mais c’est la plus efficace. Et elle a la réussite. Un match nul en Égypte serait un bon résultat, avant d’accueillir le Botswana le 19 novembre", admet Alain Giresse. "Avec quatre points en deux matches, on devrait passer." Le sélectionneur des Lions de la Teranga, qui a préféré laisser son buteur Demba Bâ, gêné par une blessure à cheville, à la disposition du Bsiktas Istanbul, a convoqué Diafra Sakho, en pleine réussite avec son club anglais de West Ham."Il méritait de revenir, car il s’est bien adapté à l’Angleterre."

L’autre match : Botswana-Tunisie (14/11 à Gaborone)