Actualités

Un lycéen camerounais aux portes de Yale

Par  | 

Un lycéen de Yaoundé vient d’être admis par anticipation à la grande université de la côte est américaine. À 17 ans, il devient le premier Camerounais à réussir l’exploit depuis une quinzaine d’années.

La banderole s’affiche au fronton du bâtiment principal d’Enko La Gaieté International School de Yaoundé : « Nous célébrons l’admission de notre apprenant Fred Jr Ebongue Makolle à Yale. »

Loin d’être anodin, le fait mérite plutôt d’être relevé. Il faut remonter à une quinzaine d’années pour trouver un Camerounais admis à la prestigieuse université de la côte Est américaine, selon Enko qui cite les archives digitales du service des admissions de Yale.

3% d’étudiants africains

Consultées par Jeune Afrique, les statistiques d’admission de l’université, parmi les plus cotées du Nord-Est des États-Unis, montrent que 3,76% des 2 021 étudiants étrangers inscrits en premier cycle étaient africains en 2016. Seul un provenait du Cameroun, au côté d’un étudiant en provenance du Congo-Brazzaville, un du Sénégal et deux du Maroc.

Le choix de Yale s’est imposé en août 2016, au Zimbabwe. Fils unique de fonctionnaires dans les services de la Primature, Fred Jr Ebongue Makolle fait partie de la centaine d’élèves africains invités par l’université pour suivre son programme annuel d’été sur le leadership. « J’ai rencontré des étudiants et enseignants de Yale qui ne m’ont dit que du bien [de l’université] », indique le jeune Camerounais.

Sa performance est d’autant remarquable que le frêle adolescent de 17 ans, au visage anguleux, moustache et barbe naissantes, fait partie des 795 postulants sur plus de 5 000 à avoir franchi l’obstacle de l’early action (inscription anticipée en ligne), première phase du concours d’entrée qui se déroule en novembre.

En dehors des trois lettres de recommandation de ses enseignants, le lycéen a rempli un long questionnaire sur ses motivations et ses connaissances en mathématiques et en anglais. Il a également dû transmettre ses notes de classe et son plan d’activités extra-scolaires.

Une formation en anglais

Pendant ce long processus de sélection, l’élève a eu à raconter une expérience marquante de sa vie. En août 2014, trois camarades et lui comptent parmi la première promotion à intégrer Enko La Gaieté. Ils ont l’idée de venir en aide aux pensionnaires d’un orphelinat situé à côté de leur école, où ils veulent distribuer des aliments et des friandises.

Début 2015, ils organisent une quête, en mettant à contribution les élèves du complexe scolaire La Gaieté qui jouxte leur établissement. « Nous avons été bien reçus dans certaines classes et moins bien dans d’autres », se rappelle-t-il. Un épisode inoubliable pour le gamin. « J’ai pleuré le jour de la remise des présents, tant le moment était chargé d’émotions en discutant avec les pensionnaires, certains étaient nos aînés. Et nous n’en revenions pas d’avoir réussi une telle entreprise », confesse Fred Junior.

L’expérience est révélatrice des particularités de la formation dispensée en anglais par Enko, le groupe panafricain d’écoles secondaires internationales, présent au Cameroun, en Côte d’Ivoire, en Afrique du sud et au Mozambique.

« Outre la transmission des savoirs, on forme l’humain en lui inculquant au moins une dizaine de valeurs que chacun se charge de mettre en pratique en permanence », résume Fred Jr Ebongue Makolle.

Dans cet établissement, un élève choisit généralement six matières. Pour son année de terminale, le jeune Camerounais a opté pour les mathématiques, la physique, la chimie, l’économie, la littérature et le français — la philosophie étant obligatoire pour tous. Il a l’obligation de creuser un thème dans chaque matière, sur lequel il doit faire un exposé de douze pages. Avant l’écriture d’un mémoire de 4 000 mots à la fin de son cursus, en mai.

Deux millions de F CFA par an

Un programme chargé, qui coûte deux millions de F CFA par an. Fred Jr Ebongue Makolle, lui, bénéficie d’une bourse d’Enko couvrant la moitié du montant. « Humble, travailleur et très exigeant, au point de pratiquement harceler ses enseignants dès qu’il est confronté à une difficulté », rappelle Georges Abah Mendi, le responsable des admissions aux universités étrangères qui a eu Fred Jr Ebongue Makolle comme élève dans son cours d’histoire.

Son admission anticipée à Yale ne deviendra définitive que s’il obtient son baccalauréat international en mai. « J’ai de très bonnes notes [42 points sur 47 possibles au début de février, ndlr] et suis confiant » assure-t-il.

L’apprenant pourra alors rejoindre le Connecticut en août, doté d’une bourse de 182 000 dollars octroyée par Yale, et couvrant ses frais de scolarité à 92% pendant les quatre prochaines années.

Recevez les meilleures opportunités

Les opportunités du moment

Togo

| Banque-Finance-Assurance
logo JA3080P084 AFRICSEARCH  

AFRICSEARCH RECRUTE POUR LA BANQUE DE DÉVELOPPEMENT DES ÉTATS DE L’AFRIQUE CENTRALE (BDEAC), DANS LE CADRE DU RENFORCEMENT DE SON ÉQUIPE :

EXPERT EN PLANIFICATION ET EN STRATÉGIE DE DÉVELOPPEMENT H/F

MISSIONS

L’Expert en Planification et en Stratégie de Développement est chargé de la planification et du développement de la banque pour assurer l’efficacité des processus de décision au travers de l’analyse et la disponibilité de l’information.

ACTIVITÉS SPÉCIFIQUES • Au titre de la Planification Stratégique • Définir, planifier, réaliser et contribuer à la mise en oeuvre et au suivi des études économiques de la Banque ; • Suivre les orientations et les programmes de développement économique des pays de la CEMAC ; • Définir des objectifs précis et opérationnels de développement de la Banque en impliquant l’ensemble des acteurs concernés ; • Piloter le programme de développement de la Banque : animation, coordination, validation, respect des échéances, etc. ; • Construire un projet consensuel en précisant les actions prévues, l’échéancier de réalisation ainsi que le plan de financement et de développement ; • Au titre des Etudes • Piloter le programme des études économiques et stratégiques à mener, en identifiant les domaines prioritaires et s’assurer qu’ils sont conformes aux priorités opérationnelles de la Banque ; • Élaborer et rédiger pour chaque pays membre de la CEMAC, des fiches économiques sous forme de fiches de synthèse économiques ; • Contribuer à la réalisation d’études d’impact économique et social des projets financés et à la formulation des stratégies d’intervention et politiques opérationnelles de la Banque ; • Instaurer un cadre de large partage avec le personnel de la Banque à travers la présentation, fiches et notes d’information à l’intention des agents sur les dossiers d’actualité à caractère économique ou d’intérêt pour la Banque. • Au titre de la Statistique : • Collecter les données statistiques relatives à la zone d’intervention de la Banque et à l’environnement économique international ; • Alimenter et de mettre à jour les bases de données micro et macroéconomiques nécessaires aux opérations de la Banque ; • Établir sur la base des projections macroéconomiques des Etats membres de la Banque centrale et des autres institutions multilatérales, des analyses macroéconomiques et de la viabilité de la dette pour chaque Etat membre ; • Contribuer à la production des publications permanentes de la Banque, notamment le Rapport annuel et le Rapport du Président à la Conférence des Chefs d’Etats de la CEMAC ; • Au titre du Suivi des Indicateurs d’Impact Socio-Economiques des Projets et des Programmes : • Définir pour chaque projet et programme financé par la Banque, les indicateurs d’impacts socio-économiques permettant de démontrer, sur la base des données chiffrées, l’impact effectif de l’intervention de la Banque sur l’économie nationale et l’amélioration du cadre de vie des populations ; QUALIFICATIONS & COMPÉTENCES • Avoir un diplôme universitaire niveau Bac + 5 dans les domaines des sciences économiques ou de l’Ingénierie Statistique économique ; • Avoir au moins sept (07) ans d’expérience à un poste d’Expert ou équivalent dans le domaine des études économiques ; • Disposer de connaissances en matière de modélisation économique ; • Connaissance du mode de fonctionnement des institutions financières internationales ; • Bonne maîtrise de l’une des quatre langues : Français, Anglais Arabe ou Espagnol. DOSSIER DE CANDIDATURE • Un CV et une demande manuscrite faisant ressortir la motivation du candidat pour le poste ; • Deux photos d’identité, format 4 x 4 ; • Un extrait de casier judiciaire datant de moins de trois mois et un certificat de nationalité ; • Des copies certifiées conformes des diplômes d’enseignement supérieur ; • Un certificat de travail attestant des emplois antérieurs et un extrait d’acte de naissance.  

Pour postuler : Les candidats peuvent postuler en ligne à l’adresse infotg@africsearch.com ou au sein du cabinet AFRICSEARCH TOGO sis à NYEKONAKPOE au 63 Boulevard du 13 janvier 81793 Lomé – TOGO. Tél. : +228 22 20 21 04. Date limite de dépôt des candidatures, le Vendredi 31 Janvier 2020 à 18h00 TU.N.B. : Seul(e)s les candidat(e)s présélectionné(e)s seront contacté(e)s par téléphone ou par e-mail.

Le descriptif du poste est disponible avec plus de détails sur le site web du cabinet www.africsearch.com   AFRICSEARCH
2020-01-20 15:39:02
full-time
France

logo JA3080P083 IOF L’Organisation internationale de la Francophonie regroupe 54 Etats et gouvernements membres, 7 associés et 27 observateurs répartis sur les cinq continents, rassemblés autour du partage d’une langue commune : le français. Consciente des liens que crée entre ses membres le partage de la langue française et de valeurs universelles, elle oeuvre au service de la paix, de la coopération, de la solidarité et du développement durable. L’ORGANISATION RECRUTE POUR LE POSTE SUIVANT : • Directeur(trice) de la langue française et de la diversité des cultures francophones - jusqu’au 05/02/2020 Ce poste est basé à Paris. Les personnes intéressées peuvent consulter le descriptif détaillé à l’adresse : https://www.francophonie.org/recrutements-291 OIF
2020-01-20 15:31:38
full-time
France

logo JA3080P083 IOF L’Organisation internationale de la Francophonie regroupe 54 Etats et gouvernements membres, 7 associés et 27 observateurs répartis sur les cinq continents, rassemblés autour du partage d’une langue commune : le français. Consciente des liens que crée entre ses membres le partage de la langue française et de valeurs universelles, elle oeuvre au service de la paix, de la coopération, de la solidarité et du développement durable. L’ORGANISATION RECRUTE POUR LE POSTE SUIVANT : • Directeur(trice) des Affaires politiques et de la gouvernance démocratique - jusqu’au 05/02/2020 Ce poste est basé à Paris. Les personnes intéressées peuvent consulter le descriptif détaillé à l’adresse : https://www.francophonie.org/recrutements-291 OIF
2020-01-20 15:28:59
full-time
Fermer

Je me connecte