Politique

Côte d’Ivoire : le gouvernement condamne le mouvement d’humeur des forces spéciales à Adiaké

Le gouvernement ivoirien a condamné ce mercredi la mutinerie des militaires des Forces spéciales basés à Adiaké (90 km à l’est d’Abidjan), où un calme « très précaire » est revenu dans la journée. Il a aussi assuré avoir « entamé des discussions » avec les mutins.

Par
Mis à jour le 8 février 2017 à 20:14

Un militaire ivoirien dans le quartier de Cocody, à Abidjan, le 6 août 2012. © Emanuel Ekra/AP/SIPA