Justice

Justice : deux Mauritaniens condamnés à mort pour l’assassinat des touristes français en 2007

L'hôpital de Dakar où l'un des Français attaqués avait été accueilli. © AFP

Deux Mauritaniens ont été condamnés à mort par la cour d'appel du tribunal de Nouakchott, pour l'assassinat de quatre touristes français en 2007, a-t-on appris mercredi.

La justice mauritanienne a confirmé, mardi 18 novembre, la peine de mort à l’encontre de Sidi Ould Sidna et Mohamed Ould Chabarnou, qui avaient été jugés une première fois et condamnés à mort en 2010.

>> Lire aussi : "Terrorisme : Aqmi diffuse une preuve de vie de l’otage français Serge Lazarevic"

"Les deux hommes ont vu leur peine confirmée par la Cour qui les a reconnus coupables de la mort des touristes français en dépit du fait qu’ils aient continué à plaider non coupables", a précisé une source judiciaire, sans plus de détails. La peine de mort n’est pas abolie en Mauritanie mais la dernière exécution dans le pays date de 1987, selon Amnesty International.

Sidi Ould Sidna, 29 ans, et Mohamed Ould Chabarnou, 36 ans, avaient été jugés et condamnés en même temps qu’un autre Mauritanien, Maarouf Ould Haiba, 35 ans, qui est décédé en détention le 12 mai 2014. Tous avaient été reconnus coupables d’avoir tué, en décembre 2007 à Aleg, quatre touristes français, membres d’une même famille. Ces assassinats avaient alors été revendiqués par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).

(Avec AFP)

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte