Start-up

Services financiers : Ecobank à la recherche des perles rares

Le siège d'Ecobank dans quartier commercial de Ganhi à Cotonou, capitale économique du Bénin, le 19 février 2016. © Gwenn Dubourthoumieu pour Jeune Afrique

Le groupe bancaire panafricain lance la première édition d'un concours d'innovation dans la fintech.

L’innovation va-t-elle venir au secours de la bancarisation africaine ? C’est le pari de plusieurs entrepreneurs africains. D’ InVenture par exemple, la start-up de Shivani Siroya qui permet aux personnes sans compte en banque d’avoir une identité financière grâce aux données de leurs smartphones.

Au tour d’Ecobank de vouloir faire une place plus importante à la fintech dans ses activités. Déjà résolu à améliorer ses services en ligne, le groupe bancaire panafricain a lancé mardi 31 janvier l’Ecobank Fintech Challenge, un concours à l’intention des start-up africaines dans le domaine de la technologie. 

L’objectif est d’identifier, parmi les candidats qui se proposeront avant le 14 avril, vingt finalistes, porteurs de solutions financières particulièrement innovantes.

Micro-crédit et blockchain

Les applications recherchées portent sur des solutions d’authentification sécurisée, d’évaluation de la solvabilité de clients ou de délivrance de micro-crédit.

Sont également recherchés des modèles à même de développer la blockchain (technologie de stockage et de transmission d’informations fonctionnant sans organe central de contrôle à l’instar de la monnaie électronique Bitcoin), dans le secteur bancaire africain.

Les finalistes, qui seront invités pour la remise des prix au siège du Groupe Ecobank à Lomé, au Togo, pourront bénéficier de fonds d’amorçage « jusqu’à concurrence de 500 000 dollars ».

Et les start-up « les plus commercialement viables » pourront lancer leurs produits dans les 33 marchés d’Ecobank en Afrique. Les trois premières start-up gagneront des prix en espèces d’une valeur de 10 000 dollars, 7 000 dollars et 5 000 dollars respectivement.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte