Politique

Burkina Faso : le général Gilbert Diendéré démis de ses fonctions

| Par
Gilbert Diendéré et l'otage suisse, Béatrice Stockly, en avril 2012 à Ouagadougou.

Gilbert Diendéré et l'otage suisse, Béatrice Stockly, en avril 2012 à Ouagadougou. © AFP

Le président de la transition, Michel Kafando, a mis fin jeudi par décret aux fonctions de chef d’état-major particulier à la présidence du Faso du général Gilbert Diendéré, patron du régiment de sécurité présidentielle (RSP).

Gilbert Diendéré n’est plus patron du régiment de sécurité présidentielle. Le général vient d’être démis de ses fonctions sur décret du président de la transition Michel Kafando, jeudi 27 novembre.

Le document ne donne toutefois pas de précisions quant à celui qui le remplacera à la tête de ce régiment stratégique. Michel Kafando avait admis qu’il fallait entamer des réformes au niveau de l’armée afin de supprimer "les clans" au sein de celle-ci.

>> Lire le portrait de Gilbert Diendéré paru en janvier 2013 dans Jeune Afrique

Le Premier ministre Isaac Zida, également issu du RSP, a  également indiqué le 24 novembre 2014 que l’une de ses tâches principales, en tant que ministre de la Défense nationale, serait de procéder à une réforme de l’armée.

D’autres militaires ont également été remerciés, dont le conseiller spécial de l’ancien président Blaise Compaoré, Justin Damo Barro et le secrétaire permanent du conseil présidentiel pour l’Investissement, Djibrina Barry.

_________________

Par Mathieu OLIVIER

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte