Elections

Gabon : le rêve d’investiture de Jean Ping

| Par
Mis à jour le 20 janvier 2017 à 17h28
KAM / J.A.

© KAM / J.A.

Les Gambiens ont assisté jeudi 19 janvier à un événement insolite, la cérémonie d’investiture de leur président hors du pays. Un scénario qui doit laisser songeur Jean Ping…

Adama Barrow, le vainqueur de l’élection présidentielle a en effet prêté serment à l’ambassade de la Gambie à Dakar, au Sénégal, après l’expiration du mandat du chef de l’État sortant Yahya Jammeh qui refuse de céder le pouvoir.

Ce scénario fait sans doute rêver Jean Ping, le candidat malheureux à l’élection présidentielle gabonaise d’août 2016 qui espère toujours prêter serment comme il l’a annoncé lors d’un meeting en décembre dernier. Jean Ping affirme toujours avoir gagné l’élection présidentielle et être le président légitime du Gabon en s’appuyant notamment sur un rapport de l’Union européenne démontrant que les résultats du scrutin étaient entachés d’irrégularités.

Il recherche toujours très activement des soutiens à l’intérieur et à l’extérieur de son pays. Néanmoins, contrairement à Adama Barrow, Jean Ping n’a pas été reconnu vainqueur de l’élection par la commission électorale de son pays, ce qui complique quelque peu sa volonté de se faire reconnaître comme seul président légitime du Gabon.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3104_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer