Politique

Les chefs d’État francophones ont élu la Canadienne Michaëlle Jean à la tête de l’OIF

Michaelle Jean est la nouvelle secrétaire générale de l'OIF. © Vincent Fournier/J.A.

À l'issue d'une réunion à huis clos qui vient de se terminer à Dakar, les chefs d'État membres de l'OIF ont désigné la Canadienne Michaëlle Jean au poste de secrétaire générale de leur organisation.

Mis à jour le 2/12 à 19h50.

La Canadienne Michaëlle Jean, ancienne gouverneure du Canada, est ainsi la première femme à prendre la tête de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF). Elle succède au Sénégalais Abdou Diouf, qui terminait son troisième mandat.

Lors du huis clos des chefs d’État, à Dakar ce dimanche 30 novembre, une réunion en aparté s’est tenue entre le chef de l’État français François Hollande, le Sénégalais Macky Sall et les quatre présidents qui présentaient un candidat : le Congolais Denis Sassou Nguesso (pour Henri Lopès), le Burundais Pierre Nkurunziza (pour Pierre Buyoya), le Canadien Stephen Harper (pour Michaëlle Jean) et le Mauricien Kailash Purryag (pour Jean-Claude de l’Estrac).

Pendant une heure et demie, les dirigeants se sont entretenus en privé avant de rejoindre la salle où les attendaient les autres représentants des pays membres. Après de nombreux débats, ils avaient enfin atteint un consensus. C’est ce consensus, autour de la personne de Michaëlle Jean, qu’a adopté l’assemblée de tous les chefs d’État et de gouvernement.

À 57 ans, Michaëlle Jean devient la troisième secrétaire générale de l’OIF, après Abdou Diouf et Boutros Boutros Ghali. Elle devrait prendre ses fonctions le 1er janvier 2015.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte