Politique

Le Premier ministre français Bernard Cazeneuve choisit le Tchad pour sa première visite à l’étranger

Selon Matignon, Bernard Cazeneuve effectue ce jeudi son premier déplacement à l’étranger. Il doit rencontrer les soldats de la force Barkhane à N’Djamena, où il renouvellera le soutien de la France au président Idriss Déby Itno, précieux allié antijihadiste.

Par
Mis à jour le 29 décembre 2016 à 10:55

Bernard Cazeneuve devant l’Assemblée nationale française, le 13 décembre 2016. © Michel Euler/AP/SIPA

En fonction depuis le 6 décembre, Bernard Cazeneuve va « exprimer la gratitude du peuple français aux soldats de Barkhane qui luttent contre le fléau terroriste à des milliers de kilomètres de chez eux », a-t-on indiqué, le 28 décembre, à Matignon.

Le Premier ministre français, accompagné du ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian, entend d’autre part « exprimer le soutien de la France aux autorités tchadiennes, qui connaissent une crise économique et financière assez brutale ».

Aide française au Tchad

La France a accordé une aide budgétaire de cinq millions d’euros ainsi qu’un soutien humanitaire d’urgence de trois millions d’euros au Tchad en 2016, rapelle une source officielle à Matignon.

Allié stratégique de l’Occident dans la lutte contre les jihadistes, à la frontière entre Afrique du Nord et Afrique noire, le Tchad se débat dans une crise profonde qui secoue le régime autoritaire d’Idriss Déby, au pouvoir depuis 1990. La population tchadienne est très pauvre, malgré les revenus du pétrole.