Politique

Photographie : les plus beaux reportages de Jeune Afrique en 2016

| Par Jeune Afrique
Mis à jour le 28 décembre 2016 à 17h49
Le « Robot » mascotte des « 100 pour 100 », du club de supporters du Stade du TP Mazembe, en 2016.

Le « Robot » mascotte des « 100 pour 100 », du club de supporters du Stade du TP Mazembe, en 2016. © Pierre Boisselet pour JA

L’année 2016 touche à sa fin. C’est l’occasion pour nous de revenir sur les reportages photos réalisés pour notre magazine tout au long de l’année et vous présenter une sélection des meilleurs clichés.

Jeune Afrique collabore très régulièrement avec des photographes qui vivent ou voyagent sur le continent. Nous leur confions nos reportages politiques, économiques ou sociétaux. Nous vous présentons ici une petite sélection de ces photographies, qui donnent une bonne « image » du continent en 2016, de ses tourments mais aussi de ses joies.

Merci à tous ces collaborateurs qui répondent toujours avec enthousiasme à nos demandes !

1-RS70937_JA16120210060012---copie

Le Pont du 15-Août , symbole du renouveau de Brazzaville, mis en lumière depuis plusieurs mois.
Baudouin Mouanda, photographe congolais, a réalisé pour nous cette photo dans le cadre d’un reportage sur le bilan du Plan national de développement congolais.

 

Un pensionnaire du temple vaudou du Python, à Ouidah, une ville côtière située à 42 km à l’ouest de la capitale Cotonou, au Bénin.
Gwenn Dubourthoumieu a longtemps habité en RD Congo et continue de retourner très régulièrement en Afrique. Cet animal impressionnant a été photographié lors d’un reportage sur le Bénin.

 

Les pêcheurs du port de San Pedro, en Côte d’Ivoire, réparent leurs filets. Aujourd’hui ils ne prendront pas la mer.
Jacques Torregano, familier du continent africain, a réalisé ce reportage pour un article sur la Côte d’Ivoire.

 

Participants à l’Africa CEO Forum à l’Hôtel Sofitel d’Abidjan, en mars 2015.
Eric Larrayadieu a été envoyé à Abidjan pour suivre cet événement organisé chaque année par le Groupe Jeune Afrique.

 

Dans des campagnes burkinabè abandonnées par l’État, les milices d’autodéfense prolifèrent. Tour à tour policiers, juges et bourreaux, les Koglweogo font régner l’ordre aussi bien que la terreur.
Théo Renaut vit au Burkina Faso depuis 2013. Il a suivi notre journaliste Rémi Carayol sur les traces des justiciers de la brousse.

 

6-RS67550_JA16053117030052

Des femmes nettoient le stade de l’Amitié de Cotonou, au Bénin. Patrice Talon, candidat de l’opposition, ne va pas tarder à se faire élire président de la République.
Cette photo de Gwenn Dubourthoumieu est issue d’un reportage sur le Bénin.

 


Des employés de la société Alstom réhabilitent le groupe n°7 du barrage Inga 2, situé à 350 km à l’ouest de Kinshasa, en République démocratique du Congo.
Grâce à la collaboration des ouvriers, Gwenn Dubourthoumieu a pu se retrouver à l’aplomb du chantier pour faire sa photo.

 

Un jeune patriote burkinabé agit un drapeau devant la photographe.
Sophie Garcia vit au Burkina Faso depuis 2013. Elle a réalisé cette photo pour une couverture du magazine, qui n’est finalement pas parue en une.

 

Extraction du sel sur le Lac rose au Sénégal. En pleine saison, jusqu’à 2 000 hommes fouillent les eaux chaudes et corrosives, au risque d’y laisser leur santé.
Sylvain Cherkaoui, photographe vivant au Sénégal, a accompagné notre journaliste Benjamin Roger pour un reportage sur ces forçats du sel.

 

Le « Robot », mascotte des « 100 pour 100 », du club de supporters du Stade du Tout-Puissant Mazembe, en RDC. Dévoués corps et âme à leur chef Moïse Katumbi, ces ultras suivent l’équipe partout dans le monde.
C’est Pierre Boisselet qui a pris cette photo. Il est journaliste pour Jeune Afrique. Nous publions parfois les photos de nos collaborateurs (quand elles sont vraiment bonnes !)

 


Vue de Plaza Diamond, un complexe de lotissements de luxe à Conakry, en Guinée. Les principaux acquéreurs et habitants de Plaza Diamant sont des hommes d’affaires, des Guinéens de la diaspora et des retraités aisés.
Sylvain Cherkaoui, photographe vivant au Sénégal, s’est rendu en Guinée pour un reportage sur son essor économique.

 

Étudiantes à l’Institut supérieur de formation de opticiens (ISFOP), à Abidjan, en Côte d’Ivoire.
Jacques Torregano a réalisé ce reportage pour un guide sur la Côte d’Ivoire.

 

La voiture-bar de l’Express Matadi-Kinshasa, et son ambiance survoltée, rythmée par la rumba crachée à tue-tête par le poste de radio. Une bonne partie des clients sont des étudiants originaires du Kongo central. Ils rejoignent leur fac à Kinshasa.
Gwenn Dubourthoumieu a emprunté la récente ligne de train Matadi-Kinshasa pour accompagner notre journaliste Christophe Le Bec dans son reportage.

 

Les élèves apprennent le Coran juste avant la prière du soir à la mosquée de l’imam Alioune Badara Ndao, à Kaolack, au Sénégal.
Sylvain Cherkaoui et notre journaliste Benjamin Roger ont visité la mosquée à Kaolack, quelques mois après l’arrestation de son imam en octobre 2015. Il est soupçonné d’avoir des connexions avec des organisations terroristes. Il est aussi accusé de prêcher en faveur de l’État islamique.

 

Le sergent Koné fait partie d’une quinzaine d’agents de l’Unité de gestion forestière (UGF) de Guiglo, qui est chargé de la protection des 64 200 ha de la forêt du Cavally en Côte d’Ivoire. Des producteurs de cacao y cultivent des parcelles en toute illégalité.
Le photographe Chris Huby de l’Agence Le Pictorium et le journaliste indépendant Pierre Mareczko ont proposé à notre rédaction un reportage sur la forêt de Guiglo.

 


En RDC, au lendemain d’une manifestation réclamant que la présidentielle soit tenue avant la fin du mandat de Joseph Kabila, le siège de l’UDPS, le principal parti d’opposition, est attaqué et brûlé dans la nuit. Ce 20 septembre, sept personnes ont perdu la vie.
Nous avons profité de la présence de Gwenn Dubourthoumieu en RDC pour lui proposer de couvrir pour nous ces événements.

 

Une unité de transformation de cacao dans l’usine de Choco Ivoire à San Pedro, dans le sud-ouest de la Côte d’Ivoire.
Jacques Torregano a réalisé cette photo pour un reportage sur la Côte d’Ivoire.

 

Jonathan, 20 ans, membre du club de boxe « La Tête Haute de Mohamed Ali », s’entraîne au stade Tata-Raphaël de Kinshasa, lieu mythique où s’est déroulé le « combat du siècle » entre Mohamed Ali et George Foreman, le 30 octobre 1974.
Gwenn Dubourthoumieu rend ainsi hommage au boxeur récemment décédé.

 

Meeting de Nana Akufo-Addo membre du New Patriotic Party (NPP), parti de l’opposition du Ghana, pendant la campagne présidentielle. En décembre, il remportera l’élection.
Francis Kokoroko, photographe ghanéen a suivi les élections ghanéennes pour notre magazine anglophone The Africa Report.

 

Cet article a été réalisé par Pierangélique Schouler, du service photo de Jeune Afrique.

Si vous êtes photographe en Afrique, n’hésitez pas à envoyer votre travail au service photo, à l’adresse suivante : iconographie@jeuneafrique.com

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3097 ok 600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte