Culture

Musique : le top 10 des meilleurs clips de l’année 2016

| Par
Mis à jour le 03 janvier 2017 à 20h40
Les clips 2016 mettent la culture afro à l'honneur, sous toutes ses facettes.

Les clips 2016 mettent la culture afro à l'honneur, sous toutes ses facettes. © Pic Monkey Collage

Vous avez les écouteurs bien vissés aux oreilles ? C’est parti pour la rétrospective de l’année 2016 en musique !

Les clips qui ont émaillé la Toile cette année rendent tour à tour hommage à l’Afrique du Sud, de Cap Town, avec Laura Mvula, à Johannesburg, grâce aux trublions de Batuk. Mais aussi au Sénégal dans le clip du petit prince de l’afro trap, MHD. La femme, en particulier l’African queen, est également à l’honneur chez Beyoncé, et plus largement la culture afro sous la houlette du génial collectif Mawimbi ou encore de Solange. Tour d’horizon des vidéos qui ont marqué l’année 2016.

Solange – « Don’t Touch My Hair »

Ici, l’Afro-Américaine s’attaque au sujet épineux des cheveux afro, généralement perçus comme un objet de curiosité dans la société occidentale.

Entourée de ses danseuses de « nappy girls », Solange défend son identité de femme, son intimité et son droit à la liberté d’être qui elle veut, déployant tour à tour des box braids perlées, une coiffure à crans vintage à la Joséphine Baker, une couronne de tresses à l’égal des coiffes arborées par les reines africaines, un brushing 70’s typé Diana Ross. Un moyen de célébrer la versatilité qu’offre le cheveu afro.

Batuk – « Daniel » ft Nandi Ndlovu

Quand la house music se mâtine d’accents afro ! Le morceau-titre issu de l’album Daniel du collectif sud-africain, a été tourné à Impaputo, au Mozambique. Il met en lumière l’essence de la beauté des paysages et de ses autochtones.

Michael Kiwanuka – « I’m a Black Man in a White World »

Un titre en noir et blanc, contrasté, pour celui qui chante l’homme noir dans un monde blanc. Issu du dernier opus du Britannique, Love and Hate, l’extrait évoque la relation conflictuelle que Mickael Kiwanuka entretient avec l’Europe, lui qui est le fils d’Ougandais ayant fui le régime d’Idi Amin Dada.

Laura Mvula – « Phenomenal Woman »

La soul singer britannique rend ici hommage au quartier de Bo-Kaap situé à Cap Town en Afrique du Sud, dans un clip bouillonnant aux couleurs chatoyantes. La femme phénomène, pour Laura Mvula, n’est autre qu’une reine africaine contemporaine dopée à l’énergie pop.

https://www.youtube.com/watch?v=7—iGdDIBQ

Frank Ocean – « Nikes »

Franck Ocean se sera fait désirer avant de livrer Blonde, son 2e LP. « Nikes » fait partie des premiers titres dévoilés sur internet. Son clip vintage aux images typées super 8 fait l’éloge de la chair, du corps incandescent et brûlant de la femme. Chargée d’érotisme, l’expérience visuelle n’a pas échappé à la mention « adulte » sur la plateforme de streaming.

Le clip est truffé de séquences cultes, à commencer par l’hommage à la scène d’American Beauty, dans laquelle la virginale Mena Suvari a été remplacée par un modèle noir, et les roses rouges troquées contre des billets verts.

Découvrir l’intégralité du top 10 sur Into The Chic, une publication de Jeune Afrique, en cliquant ici.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte