Elections

Législatives ivoiriennes : le RHDP remporte 167 sièges sur 254

Dans un bureau de vote d'Abidjan, en Côte d'Ivoire, en 2011. © Emanuel Ekra/AP/SIPA

La Commission électorale indépendante (CEI) a confirmé ce mardi la victoire du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) aux élections législatives, qui remporte 167 sièges sur 254.

S’exprimant en direct à la télévision nationale, Youssouf Bakayoko, le Président de la Commission électorale indépendante (CEI) a annoncé ce mardi 20 décembre les résultats globaux des législatives du 18 décembre.

Après avoir salué « le remarquable esprit de civisme » de la population, il a annoncé la composition de la « première Assemblée nationale de la troisième République ivoirienne », déclarant que le taux de participation du scrutin s’élevait à 34,10 %  au niveau national. Sur les 6,2 millions d’Ivoiriens d’inscrits, seuls 2, 17 millions ont voté.

Le Président de la CEI a surtout confirmé la large victoire du RHDP, la coalition au pouvoir formée par le Rassemblement des républicains (RDR, parti d’Alassane Ouattara) et le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, d’Henri Konan Bédié) : avec 167 députés élus, sur 254 (et non 255 puisque la circonscription de Guiglo, où deux candidats n’ont pu être départagé devra réorganiser le vote), elle obtient 65 % des sièges de l’Assemblée.

Percée des indépendants

À noter que cette performance du RHDP, est tout de même à relativiser, si l’on compare ces résultats avec ceux des législatives de 2011, lors desquelles le RDR avait à lui seul remporté 121 sièges et le PDCI, 76, soit 197 députés RHDP au total.

Le recul est  net et s’est fait indiscutablement au profit des indépendants, qui emportent 75 sièges (soit 29 % des sièges) et s’imposent théoriquement comme la deuxième force de l’Assemblée. Reste à savoir désormais s’ils resteront « indépendants »  pour longtemps…

D’autre part, avec 167 députés, le RHDP n’atteint pas la majorité des 2/3, qui est à 170 sièges.

L’UDPCI de l’ancien ministre des Affaires étrangères, Albert Mabri Toikeusse remporte 6 sièges, soit 2,36 %. Le FPI de Pascal Affi Nguessan ne remporte que 3 sièges (soit, 1,18%), tout comme l’UPCI de Gnamien Konan.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte