Politique
50 femmes puissantes

Cet article est issu du dossier

50 femmes puissantes

Voir tout le sommaire
Économie

Angola : Isabel dos Santos, femme d’affaires et « fille de »

Mis à jour le 15 janvier 2015 à 19:24

Les femmes puissantes sont de plus en plus nombreuses sur le continent. Voici notre sélection – forcément subjective – des 50 Africaines les plus influentes au monde.

Lancée en novembre, son offre publique d’achat de 1,2 milliard d’euros sur le holding Portugal Telecom n’a pas abouti. Mais peu importe : cette initiative continue de forger le mythe. Deux ans seulement se sont écoulés depuis qu’Isabel dos Santos est devenue la première femme à figurer dans le classement Forbes des milliardaires africains, début 2013.

À 41 ans, la fille du président angolais, José Eduardo dos Santos, et de sa première épouse, Tatiana Kukanova, assume pleinement son statut, s’affichant fièrement au Sommet global de l’entrepreneuriat, fin novembre à Marrackech, pour y raconter candidement ses débuts compliqués en tant qu’entrepreneuse, la croissance de sa société distributrice de talkies-walkies devenue, « étape par étape », un fournisseur de services satellitaires, et d’autres histoires tissées de courage et de succès.

Épouse de l’homme d’affaires congolais Sindika Dokolo – par ailleurs célèbre collectionneur d’art -, Isabel dos Santos se veut, malgré son ascendance, une femme d’affaires africaine comme les autres, qui encourage ses consoeurs à « atteindre le niveau supérieur ».

Passez votre souris sur les boutons puis cliquez sur le nom des personnalités pour lire leurs portraits.
© Infographie : Elena Blum pour Jeune Afrique