Sécurité

Piraterie : trois marins russes enlevés au large du Bénin

| Par Jeune Afrique avec AFP
Mis à jour le 02 décembre 2016 à 11h45
Vue sur le Golf de Guinée depuis São Tomé-et-Príncipe, en novembre 2006.

Vue sur le Golf de Guinée depuis São Tomé-et-Príncipe, en novembre 2006. © ARMANDO FRANCA/AP/SIPA

Trois marins russes ont été enlevés le 27 novembre par des pirates après l’attaque de leur navire frigorifique au large du Bénin, a annoncé jeudi 1er décembre le ministère russe des Affaires étrangères.

Les trois marins ont ensuite été « emmenés vers une destination inconnue », précise le communiqué du ministère russe, précisant qu’ «aucun contact n’a pu être établi avec eux jusqu’ici ».

Retenu au début par les pirates, le navire Saronic Breeze a finalement été relâché comme la plupart de ses membres d’équipage, composé au total de 18 Russes et Ukrainiens.

« Le navire est revenu au port de Cotonou avec le reste de l’équipage », a indiqué le ministère, ajoutant que ses otages libérés étaient tous sains et saufs.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3101_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer